Manège à trois

Ecrit pour Le temps qui passe :
Voici votre devoir de vacances :
Écrire le texte de votre choix qui comprendra impérativement,
Un objet : un chapeau, un verbe : écrire, un lieu : un manège de chevaux de bois, un personnage féminin : une standardiste et un personnage masculin : un cuisinier du dimanche.

Manège à trois

Écrire sur un chapeau, à l’encre  de chapelier,

Une plume trempée dans l’encrier,

Écrire sur un clavier, à la machine, sans s’arrêter,

Des rêves de standardiste, aux doigts ailés,

Écrire  sur un serment d’amour, se faire cuisinier

Du dimanche n’est pas chose aisée.

Voici nos deux écrivains, d’elle, énamourés,

De l’avoir aperçue, un jour de folle gaité,

Sur un manège, chevaux de bois, installée.

Elle tournait, tournait, sans jamais s’arrêter.

Lui vint au nez, un délicieux fumet,

Une plume voletait,  en même temps le caressait.

Elle soupira: » Messieurs, arrêtez, vous me torturez. »

Ne s’éloignant pas d’un pas, tous deux, du regard, la dévoraient.

Le manège, la chaleur de l’été les faisaient chavirer.

Une standardiste aux doigts ailés,

Sur un manège, avec son cavalier, s’est envolée,

Un chapelier,  ses chapeaux négligeait,

Un cuisinier du dimanche, le poulet laissait brûler.

Ainsi l’histoire s’est terminée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Catégories : Nid de mots | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Manège à trois

  1. … et j’aime cette histoire, Jacou ! Bravo et bonne soirée ! Amitiés♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :