Uncategorized

Où il n’est plus question de fond hideux, genre parquet à cirer…

cropped-p1100381.jpg cropped-rireyoga-du-rire.jpg cropped-moulin-c3a0-vent-grand.jpg cropped-lumiere-fut.jpg cropped-lumiereimage-0734.jpg cropped-plaisir-solitaire20130312-112342-g.jpg cropped-image-1.jpg cropped-bibli-logo.png

Merci à toutes et à tous,

Gens de bonne volonté,

Prêts à m’aider,

Conseils gracieux, en tout genre.

Voilà, comment j’ai fait,

Ce qu’avant je n’avais pas fait.

Malgré que je cliquais, cliquais,

Sur enregistrer et publier,

Impossible de détruire ce maudit plancher.

Tout bêtement, en brouillon,je travaillais,

Au lieu de l’original.

J’en ai profité,

Pour remplacer le perroquet,

Hésitant  parmi toutes ces images,

Qu’au-dessus, vous apercevez,

Pour finalement, me décider

Pour ci-dessous, cette collection de portraits.

cropped-faces-alemagna.jpg

Et choisissant, ci-dessus, cette collection de portraits.

https://0.gravatar.com/avatar/c21d11233f613f777ca1985e3a91a253?s=128&d=mm&r=G

Publicités
Catégories : Uncategorized | 3 Commentaires

Ensemble, sauvons la francophonie en Roumanie

Une fois n’est pas coutume. Je me permets de relayer, via mon blog, cette demande d’aide financière.

Merci à vous amis blogueurs de consacrer un peu de votre temps à l’article ci-dessous, et éventuellement, de participer au financement concernant ce projet, sur

https://fr.ulule.com/francophonie-roumanie/

Ensemble, sauvons la francophonie en Roumanie

Soutenons la bibliothèque française Eugène Ionesco

GALATI BIBLIOTHEQUE

GALATI

Galati, une des plus grandes villes de Roumanie (environ 300 000 habitants), jumelée avec la ville de Pessac, est établie sur le Danube, à 250 kilomètres au nord-est de Bucarest, à la frontière de la Moldavie.
L’association Les Amis de la Bibliothèque Française Eugène Ionesco (créée en 1998) a permis le sauvetage d’un fonds de livres français à Galati, puis la création du seul lieu culturel francophone de la ville, avec l’acquisition et la restauration de deux maisons en 2000 et 2004 grâce à l’aide du Conseil régional du Centre, de la Fondation Hachette et du Syndicat des maîtres imprimeurs du Loir-et-Cher et de donateurs particuliers

LA ROUMANIE ET LA FRANCOPHONIE

La Roumanie de par son histoire et son patrimone culturel, fait partie depuis 1993 de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Il est le premier pays dont le Français n’est ni la langue officielle , ni la langue maternelle à faire partie de cette institution. Le rayonnement de la France trouve ses origines au 18ème siècle lorsque les élites de la Société roumaine ont fait des voyages d’étude dans notre pays. Elle s’est perpétuée grâce notamment aux écrivains, artistes et intellectuels qui ont trouvé dans la langue française, l’expression des valeurs de liberté et de modernité.

A Galati, des roumains francophiles défendent de toute leur énergie la culture française. Le français est enseigné dans plusieurs Lycées et dans les universités. La Bibliothèque française Eugène Ionesco joue un rôle prépondérant.

LA BIBLIOTHÈQUE

La Bibliothèque, ouverte en 2001, gérée par la Fundatia Eugène Ionesco (créée en 2000) et parrainée par Marie-France Ionesco, fille du dramaturge, est aujourd’hui la plus grande bibliothèque française privée de Roumanie : plus de 16 000 documents, 5 000 lecteurs, une salariée, une salle de lecture, une salle d’animation et de projection, un fond spécialisé d’ouvrages sur Eugène Ionesco et le théâtre français du XXe siècle. La bibliothèque travaille en permanence avec les enseignants et les élèves des collèges, des lycées de la ville et du département, et avec l’université.

Le fonds d’ouvrages a été en majorité constitués par L’association Les Amis de la Bibliothèque Française Eugène Ionesco et le Comité de jumelage de Pessac, suite à des achats de livres neufs, des dons de particuliers, de bibliothèques, d’éditeurs et d’établissements scolaires.

BIBLI IONESCO

L’OBJECTIF MAJEUR est d’assurer le fonctionnement et le développement de la Bibliothèque qui ne peut, à elle seule, totalement s’autofinancer.

VOTRE SOUTIEN permettra  d’acquérir des ouvrages français neufs, notamment scolaires contribuant ainsi à renouveler le fonds et à une plus large fréquentation de la Bibliothèque et constituant des outils indispensables à l’enseignement de notre langue

L’ENJEU

Aider la bibliothèque de Galati c’est participer au maintien de la francophonie en Roumanie et tout particulièrement à Galati. En effet, certains d’entre vous le savent, l’enseignement du français y a longtemps été obligatoire, créant une génération entière de francophones en Roumanie. Mais comme tout, cela se perd désormais du terrain au profit de l’anglais.

La bibliothèque Ionesco est au cœur de l’accès à la langue française pour les aspirants-francophones de la ville, participant à la facilitation de leur apprentissage de la primaire à l’université.

La maintenir est essentiel pour que tous puisse avoir accès à un fond de documents francophones de qualité et pertinent dans le cadre de leurs études. Elle est précieuse aux yeux de tous ses lecteurs et a besoin d’être soutenue pour pouvoir continuer à avancer.

C’est pourquoi votre participation est essentielle.

LE PROBLEME

En effet, la bibliothèque française Eugène Ionesco de Galati est contrainte de fonctionner précairement depuis des années, perpétuellement à la recherche de financements et d’aides, ne serait-ce que pour payer ses factures d’électricité.

Mme Dorina Moisa, responsable de la bibliothèque et seule employée de la structure se bat au quotidien pour le maintien d’une bibliothèque qui a pourtant une certaine notoriété dans la région et reçoit les élèves francophones des écoles, collèges, lycées et universités de la ville.

Si nous souhaitons mettre en place un nouveau projet de soutien de la structure à l’échelle régionale, il y a des besoins urgents auxquels il nous est impossible de subvenir sans une aide importante pour renouveller les stocks de l’établissement de manière pertinente, en fonction des programmes locaux.

Nous tentons donc de réunir une somme qui nous permettra de fournir à la bibliothèque des ouvrages qui lui sont indispensable à la pertinence de ses fonds (vis-à-vis de ses lecteurs) en les commandant sur place de préférence ou en les expédiant.

L’adhésion y est de 5lei/mois, soit environ 1€ ce qui la rend accessible à de nombreux lecteurs tout en ne lui permettant pas de réunir suffisamment d’argent pour palier à ses frais de fonctionnement.

Dans ces conditions il est impossible d’enrichir les fonds de la bibliothèque en fonction de ses lecteurs, à savoir des universitaires.

Pourtant, la bibliothèque essaie d’organiser de nombreuses activités dans sa salle Anca Mihailescu qu’elle loue à l’occasion et qui est sa principale source de revenus.

BIBLI bIBLI1

ACTIVITES

Sont organisés à la bibliothèque :

¤ Des expositions ¤bIBLI 2

¤ Des représentations de Danse ¤BIBLI 3

¤ Des concerts de Chant ¤BIBLI 4

¤ Des cours de Cuisine BIBLI 5
Mais a aussi de nombreux lecteurs réguliers, des plus âgés aux plus jeunes :

BIBLI 6BIBLI 7

¤ Des amateurs expérimentés ¤                             ¤ Aux plus novices ¤

Pourquoi cette collecte ?

bIBLI 8BIBLI 9

 

La bibliothèque n’a qu’une grande salle, qui occupe un peu toutes les fonctions.

Comme expliqué plus haut, la bibliothèque manque cruellement de fonds pour renouveler ses stocks et se mettre à jour pour satisfaire ses lecteurs.
Il y a bien un fond documentaire mais insuffisant et manquant de spécialisation.

BIBLI 10bIBLI 11

 

A gauche, l’une des bénévoles qui permettent à la structure de continuer de fonctionner et à droite, Mme Moisa, responsable de la bibliothèque.
Notre objectif est donc de couvrir le coût de nouveaux fonds documentaires mais nous souhaitons commencer à un montant assez humble et raisonnable au plafond de 1000€ en espérant, à terme, pouvoir obtenir plus et aider la bibliothèque à couvrir d’autres frais courants.

A quoi va servir le financement ?

  Ce financement pourra nous permettre d’aider la bibliothèque à acquérir 95 ouvrages en un ou plusieurs exemplaires (total de 180 exemplaires) répondant aux besoins de ses lecteurs, des manuels pour le DELF (Diplôme d’Etude en Langue Française) en passant par des pièces de théâtres ou des livres de grammaires qui correspond globalement à :
-61 différents manuels de langues du A1 au C2 (débutant à bilingue) soit 2500 €
-17 différents ouvrages sur l’utilisation du théâtre (avec pièces, saynetes et farces) pour apprendre le français soit 300 €
-17 différents ouvrages et albums de contes et histoires soit 200 €
En effet, les locaux sont vétustes et les travaux en cours pour les rénover ont pris tous les fonds disponibles. Nous tentons donc de réunir une somme qui nous permettra de fournir à la bibliothèque les ouvrages  en les commandant sur place de préférence ou en les expédiant.     Nos objectifs :pallier 1 : 1000
pallier 2 : 1500
pallier 3 : 2000
pallier 4 : 3000
 

A propos du porteur de projet

bIBLI LOGO

Association régie par la loi de 1901, sous le titre de Comité de Jumelage et d’amitiés internationales de la Ville de Pessac,nous avons pour but de favoriser pour la Ville de Pessac les échanges scolaires, universitaires, économiques, culturels, sociaux, sportifs et autres avec la (ou les) ville(s) jumelle(s) et d’organiser des rencontres, visites, séjours des délégations de la (ou des) ville(s) jumelle(s) et toutes activités qui s’y rapporteront.Il s’agit de concourir à la mise en cohérence et au développement des différentes actions derelations internationales initiées à Pessac avec une attention toute particulière pour celles qui mettent en jeu le rayonnement de la Francophonie et le rapprochement international. Pour ce faire,nous avons pour souci d’ouvrir nos activités à la participation de toutes les forces associatives,culturelles, sportives, éducatives et individuelles pessacaises.Site:http://www.jumelage-pessac.org/facebook: https://www.facebook.com/comitedejumelage.pessac?fref=ts

C’est dans ce cadre que le Comité de Jumelage a décidé d’aider à nouveau la bibliothèque de Galati à survivre et vivre en faisant appel à votre générosité dans un projet que, nous espérons, vous souhaiterez promouvoir et soutenir à nos côtés.

8 % de la somme nécessaire, récoltée à ce jour.

259 collectés sur un objectif de 3 000 €

29 jours restants

Créateur

 

jumelage_de_pessac

PESSAC

1 projet créé

1 projet supporté

Envoyer un message

Choisissez votre contrepartie

 

Pour 5 € ou plus 4

 un grand merci de la part de notre Comité et de la Bibliothèque

 

Pour 26 € ou plus 3

 Carnet de voyage en  Roumanie et les remerciements du Comité de Jumelage et de la Bibliothèque de Galati

 

Pour 51 € ou plus 0

Un carnet de voyage en Roumanie 

Un DVD sur Galati et les remerciements du Comité de Jumelage et de la bibliothèque de Galati

 

Pour 101 € ou plus 1

Un carnet de voyage en Roumanie

 Un album Photo sur Galati et un grand merci de la part de notre Comité et la Bibliothèque transmis via notre newsletter, page facebook et site Web ainsi que des photographies de la bibliothèque par Mme Moisa

Je ne souhaite pas de contrepartie

Early birds

Tous les participants

Catégories : Les mots graffiti, Uncategorized | Un commentaire

INSTANT DETENTE

Piqué chez une copine, sur facebook.

Bonne journée

RIREbouche

 

 

Catégories : Folblog, Uncategorized | Poster un commentaire

J comme…

Pour le mois de juillet 2015, et le long silence de notre amie Lise, et son blog Ecritoire.

 

J comme je viens aux nouvelles, chère Lise.

U comme une question: comment vas-tu?

I comme il était une fois un blog et une amie blogueuse sympathiques

L comme les échanges divers et variés, toujours intéressants

L comme l’écriture à partir de titres, de défis, enrichissante

E comme  en toute amitié, Ecritoire, que deviens-tu?

T comme tiens-nous au courant si tu peux.

 

 

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

A propos de « En sortant de l’école »

Une erreur de présentation…s’est glissée dans le texte »En sortant de l’école »

Au lieu de

elle serait malade ? Madame Blayac, l’épicière du pays,

C’est

 elle serait malade ?      (fin du monologue de cette, heu, nous dirons, bavarde)  😀

Madame Blayac, l’épicière du pays,

 

Merci à tous mes abonnés, fidèles lecteurs, de venir si souvent sur mon blog, de vos encouragements et commentaires.

Je vous souhaite un bel été.

arcimboldo_ete_l--469x239

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

LEmbrouilles

Chéres blogueuses, chers blogueurs

OUPS! L’article EMBROUILLE,paru le 1er juin n’est pas terminé. Ce n’est qu’un brouillon.

Il sera définitif et publié le 13 juin.

A bientôt donc.

Jacou

RONDsmiley_et_eclaboussure_de_peinture_autocollant-r741bb6bb6755431d846afc7378e5a2de_v9waf_8byvr_324

 

 

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Mais aussi le 20 mars 2015

est le 55 ème anniversaire de l’Indépendance de la Tunisie.

Aujourd’hui, rassemblement devant le Musée d’Aquitaine de Bordeaux.

Deux célébrations, l’une en forme d’anniversaire de la liberté, l’autre en forme d’appel à la sauvegarde de la démocratie, hommage aux victimes de l’attentat, espoir aussi.

N’oublions pas aussi que le bilan du Forum Social Mondial  se déroule à Tunis du 24 au 28 mars 2015.

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Aujourd’hui, 13 mars 2015

Aujourd’hui 13 mars, il a dit « J’ai cherché la définition du mot pataquès. Tu devrais écrire quelque chose. »

L’origine de ce mot est celle dont parle Gilles Henry dans son Petit dictionnaire des expressions nées de l’histoire, où on peut lire:

« Un soir, au théâtre, un jeune homme est installé dans une loge, à côté de deux femmes du demi-monde peu discrètes et encore moins cultivées mais qui veulent se donner l’air de parler le beau langage en faisant des liaisons. Un éventail tombe à terre. Le jeune homme le ramasse et dit à la première :
« – Madame, cet éventail est-il à vous ?
« – Il n’est point-z-à moi.
« – Est-il à vous, demande le jeune homme à la seconde ?
« – Il n’est pas-t-à moi.
« – Il n’est point-z-à vous, il n’est pas-t-à vous, mais alors, je ne sais pas-t-à-qu’est-ce ? »
éventail_1900

Passez voir les autres aujourdhuitistes,

Valentyne, Fred Mili Marlaguette, Dominique, Martine 27 , Asphodèle , Martine , Croc, Rebecca, Prudence, Nadael, Marie Jo64,Eva

Voyage a la Lune

 

Catégories : Uncategorized | 4 Commentaires

La Reine du bourg

Ecrit pour les impromptus littéraires Semaine du 2 février 2015 au 8 février 2015
Après avoir enchaîné les images – sources d’inspiration au fond du jardin – nous vous proposons cette semaine d’enchaîner les mots en participant au logo-rallye suivant :
cataracte, enchevêtré, illicite, mufle, raidillon.

Nous vous laissons l’entière liberté de l’ordre des mots dans votre texte, à moins que vous ne préfériez cette autre liste de mots:
azimut, Bourg-La-Reine, chameau, fantasme, ranimer.

Et pourquoi pas nous faire parvenir à l’adresse habituelle impromptuslitteraires[at]gmail.com avant dimanche 8 février minuit heure de Paris, deux textes reprenant chacun une des deux listes?
Merci de ne pas mixer les deux groupes de mots dans un même texte; par contre prendre soin de surligner ou mettre en gras les mots imposés.

La Reine du bourg

Quel mufle ! Me donner rendez-vous là-haut près du moulin. Je me suis mise sur mon trente et un, et me voilà à escalader ce raidillon, talons aiguilles à la main, robe moulante retroussée à mi-cuiss. Les ronces enchevêtrées achèvent de démolir mon chignon artistiquement coiffé en banane ; des heures passées devant le miroir…
Monsieur va le regretter, son plan B, monsieur champion des amours illicites.
Un flot d’injures, que dis-je, une cataracte d’injures traverse ma tête.
Me voici enfin au sommet. Adossé au mur du moulin, un sourire enjôleur relève sa petite moustache, ses beaux cheveux brillent, son costume impeccable, chaussures lustrées. Quel beau chameau ! Il me regarde ; je me sens fondre…
Oh ! mon dieu ! Une crise cardiaque, un malaise, c’est moi qui lui produit cet effet ?.
Le voilà qui s’affaisse. Je vais pour me précipiter, quand je me rends compte que ça canarde tous azimuts ! J’assiste impuissante à la chute de mon bel amant.
Quand tout se calme, je m’approche de lui. Ses yeux, ses beaux yeux, objet de tous mes fantasmes, me regardent fixement. Avant de tenter de le ranimer, je défroisse en toute hâte ma robe, réorganise mon chignon, rechausse mes escarpins, mes bas en soie sont fichus…il n’y a plus rien à faire.
Des sirènes au loin ; la police s’approche.
Je dévale le raidillon. Pas question que je sois mêlée à cette histoire.
Mon mari était-il parmi les tireurs ?
Lui, le doux, le tendre, cet époux qui « n’a jamais fait de mal à une mouche », dit sa mère.
Elle, par contre…qui n’a jamais accepté ce mariage. Son fils adoré, notaire de père en fils, avec cette, cette, cette fille, cette moins que rien…
Moi, la Reine de beauté de Bourg la Reine.

Bourg_la-reine_blason

 

 

 

Heu, j’ai écrit ce texte sans connaître l’origine du nom de Bourg la Reine. Cherchant une illustration, j’ai trouvé sur Internet à Désencyclopédie l’explication qui suit!  🙂

Bourg la Reine a abrité autrefois des maisons de passes pour aristocrates (on chuchote qu’ils existeraient encore de nos jours de façon clandestine, mais chut…) et cette activité serait à l’origine de son nom. Néanmoins, des scientifiques qui recherchent des trucs dans le passé (des archéologues ou je-ne-sais-trop-quoi) affirment qu’au 17ème siècle, une reine retrouvait ses amants dans cette ville pour des nuits des plus chaudes. D’où le nom « Bourre la reine », renommé en « Bourg-la-Reine » pour faire moins vulgaire.

 

 

 

Catégories : Uncategorized | Poster un commentaire

Résilience

Ecrit pour les LES PLUMES 40 – Je vais donc vous mettre une phrase tirée d’un livre lu récemment , « Le roi disait que j’étais diable » de Clara Dupont-Monod, un livre que j’ai beaucoup aimé. Vous me direz ce que ça vous inspire en me laissant un mot en commentaires.
Voici la phrase : » Car ceux qui ont perdu quelque chose, comment font-ils pour éprouver encore de la joie ? (…) Ils connaissent désormais l’envers des choses. » p.91, Le roi disait que j’étais Diable » de Clara Dupont-Monod. Je vous laisserai également trois mots en S, histoire de finir l’alphabet… Vous avez jusqu’à 20 heures !

Résultats de la collecte de janvier !
temps, lire, ténacité, sidération, tour (nom masculin), regrets, déchirer, malgré, silence, bancal, résilience, pourquoi, aquarelle, fardeau, parenthèse, vide, rire, envol, vie, conscience, coeur, douleur, scintiller et, symphonie, scène, sinueux.

Résilience

Chère liste de mots

 Ne crois pas que ta lecture m’a plongée longtemps dans un état de profonde sidération.
Je t’ai flairée, considérée, et me voilà partie à la chasse des pourquois et des malgrés. Refusant de les abriter entre des parenthèses, je leur ai carrément claqué la porte au nez. Les laissant tout seuls se dépatouiller avec leur bonne ou mauvaise conscience, se perdre dans ces chemins sinueux jalonnés de regrets, fardeaux et douleurs.
En train de te lire, j’ai vu le rire prendre son envol. Je l’ai suivi.
Perché tout là -haut, bien décidé à n’en pas descendre. Il se libérait, donnait vie à une symphonie de sons tour à tour tendres, moqueurs, amoureux, gais. L’hilarité emplissait les silences et les vides, trop longtemps tus.
Les cœurs réunis, les chœurs unis (je sais, c’est un peu bancal, mais j’avais envie de le faire), tout ce monde, joyeusement, fraternisait.
Cette belle scène, je me devais de l’immortaliser.
L’encre en guise d’aquarelle, je pris ma plume. Ne crois pas que ce fut facile.
Combien de pages ai-je déchirées, combien de temps ai-je passé à gribouiller ces quelques lignes; tout cela, je l’ai oublié ; ma ténacité à accoucher de ce témoignage a fini par triompher.
RIRE, je ne retiendrai que ce mot, qu’il brille et scintille, feu d’artifice chaleureux, généreux, libérateur, vivant.

pHOTO GROUPE LINO

Catégories : Jeux d'écriture, Les mots biographent, Uncategorized | 18 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.