Evénements

Ecouter Voir Entendre Narrer Ecrire Manifester Espérer Nommer Traduire Semer

6 mai Journée Mondiale du Rire et de la Paix

Publicités
Catégories : Evénements, Les mots graffiti | Un commentaire

Le vol du cygne

 

Inspirée par  la  gravure ci-dessus, illustrant le haïku créé par Carnets Paresseux « La tartine beurrée »pour sa rubrique Recettes Littéraires, j’ai écrit ce qui suit:

Le vol du cygne

Il me souvient

D’un pique-nique, au bord d’un lac.

Quelques cygnes, l’air de rien,

De nous, s’approchant.

Menus morceaux de pain,

Amusés, leur lançâmes.

Sans hésiter, à notre repas, s’invitèrent.

Sitôt, hôtes indésirables, se comportant,

Furieux, menaçants,

Sans peur aucune, et fort arrogants.

Moultes menaces réitérer, obligés, nous dûmes.

Rouspétant, les volatiles s’éloignèrent.

De ces importuns, enfin délivrés,

Nos sandwichs, les manger,

Nous nous sommes empressés.

Mais la trêve fut de courte durée.

S’approcha, insensé,

N’ayant point l’intention de renoncer,

Un récidiviste, fort courroucé,

Tentant de ma main, arracher,

Mon repas, qu’à peine j’entamais,

En compagnie de ma famille,

Sur un banc, perchée.

 

 

 

 

Catégories : C'EST TOUT UN POEME, Divers et beautés, Evénements | 3 Commentaires

18 décembre Journée internationale des migrants

Catégories : Evénements, Les mots graffiti | Poster un commentaire

25 novembre Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

 

Catégories : Evénements, Les mots graffiti | 3 Commentaires

Inhospitalité

C’est avec l’exposition de photos de Julien Saison*, intitulée « INHOSPITALITÉ », prêtée par la CIMADE** que débute l’évènement , à Pessac, organisé par le Collectif Pessac Solidarités en 2017 auquel participent  ASTI / CCFD Terre solidaire / COEUR SOLEIL / COMITE DE JUMELAGE de Pessac / EPI’SOL / MBDHP / PEUPLES SOLIDAIRES Bordeaux / SECOURS CATHOLIQUE / SECOURS POPULAIRE avec le RADSI et la Ville de Pessac médiathèque Jacques Ellul.

VIE ORDINAIRE Une matinée dans l’eau stagnante au fond d’une cour désaffectée.

SOLIDARITÉ en réponse aux violentes vagues d’expulsion entreprises depuis 2002 et à la fermeture du « nouveau Sangatte », les exilés se mettent à l’abri des chasses policières quotidiennes dans une désaffectée. Soutenus par les activistes et militants associatifs, des barricades se montent, des assemblées générales et des réunionsintercommunautaires s’y tiennent. 200 à 300 exilés de toutes origines y vivent. 500 y passent chaque jour pour accéder à un minimum d’hygiène, recharger son téléphone, boire un thé, s’y faire soigner. En mai 2015, une expulsion silencieuse solde l’organisation; les exilés ne sont définitivement plus acceptés au coeur de la cité Calaisienne.

BESOINS VITAUX S’hydrater et jouer, pour sepréserver psychologiquement. C’est avec une vieille bouteille de gaz que s’organisent les parties de lancers de poids entre afghans. c’est avec une citerne d’un mètre cube que les soudanais sont trop rarement ravitaillés, le non accès à l’eau potable, prémices de l’abandon moral des exilés.

 

PRECARITÉ Plus de 1000 personnes vivent au coeur d’une zone dunaire-restaurants, églises, salons de coiffure, épiceries et cabanes- avec des bâches plastiques et des cordages comme seulsrefuges. Regards fraternels malgré tout. (Calais- occupation Tioxide)

Tioxideau bout du port de Calais, une longue rue bordée d’entrepôts en grande partie abandonnés, de parking en friche, et derrière les fumées de l’usine Tioxide, un immense terrain vague. Pour les plus chanceux, un abri dans le hangar, pour d’autres une tente ou une cabane de fortune. Erythréens, soudanais, Nigérians, Afghans…près de 1000 exilés s’y reposeront entre deux tentatives de passage, jusqu’au printemp s2015, expulsés vers la « new jungle »

 

PEACE Réponse sans équivoque sur l’irrespect des droits et des besoins fondamentaux, les difficultés d’obtention d’un statut légal, les conditions de vie honteuses, la séparation des familles, l’autisme des autorités et le rejet instrumentalisé d’une partie des calaisiens, français et européens.

 

NON-LIEUX Dans d’autres jungles***, organisées le long d’axes routiers menant à Calais, les tentatives pour s’introduire dans les camions sont moins mouvementées et le harcèlement policier moins soutenu. Pourtant c’est dans la même précarité et le même dénuement matériel et humain qu’y survivent des centaines d’exilés.

FRATERNITE Au bord d’une rocade, plusieurs centaines d’exilés survivent dans la plus grande précarité. La complicité acquise, ils sourient et la vie en collectivité leur permettent d’entretenir un bien-être corporel et, pour autant que faire se peut, rester dignes.

* Julien Saison, natif du Pas-de-Calais, est militant activiste de longue date à Calais et ailleurs, photographe autodidacte. Il développe une approche de lecture collective des images à la croisée des chemins, basée sur la déconstruction des préjugés et la pédagogie. C’est au savoir-vivre ensemble qu’aspire son témoignage photographique.

**La Cimade (Comité inter mouvements auprès des évacués), association militante depuis 1939 accompagne les personnes étrangères dans la défense de leurs droits, agit auprès des personnes enfermées et se mobilise pour témoigner.

La Cimade édite et vend en ligne un petit guide, à mettre entre toutes les mains (10euros 25 exemplaires/ 15 euros 50 exemplaires)

Pour se le procurer, clic sur

***Le terme « jungle« désigne à Calais les lieux de vie des exilés: installations précaires, squats, et campements de fortune, situés loin des regards dans les bois ou des friches.

A l’origine « jangle » est un mot patcho(afghan) qui signifie « petite forêt, bosquet.)

Cet article est une information, et un témoignage; nullement dans l’intention d’entamer une quelconque polémique.

Jacou

 

 

Catégories : Evénements, Les mots graffiti | Un commentaire

« Le plus bel endroit du monde, c’est la maison qui est la tienne. »

« Le plus bel endroit du monde, c’est la maison qui est la tienne. », ainsi parle Nadia Opanassovitch Lubenoc, habitante de Zvizdal, village proche de Tchernobyl. Avec Pétro, son mari, ils refusent de quitter leur ferme, le village où ils sont nés.

Pendant cinq années,  la compagnie BERLIN les a filmés. Cette histoire émouvante, ces deux humains isolés, au milieu de cette nature renaissante, les radiations( Nadia propose gentiment de donner des champignons, qu’elle cueille et fait sécher), le manque absolu de confort, le travail incessant, les conditions climatiques, la fatigue et l’usure dues à tous ces efforts, à la maladie  et à l’âge, me fait me poser des questions angoissantes sur le sens de leur vie, en tant qu’êtres humains. Ce théâtre-documentaire est bouleversant. Nadia et Pétro sont bouleversants.

 

 

Les prochaines représentations de Zvisdal en France

Théâtre auditorium de Poitiers, les 17 et 18 octobre 2017 ; Le Maillon (Strasbourg), du 5 au 9 décembre 2017; Théâtre d’Arles, les 12 et 13 avril 2018 ; L’apostrophe (Cergy-Pontoise), les 15 et 16 mai 2018 ; Théâtre de Lorient, du 23 au 25 mai 2018 ; La Passerelle (Saint-Brieuc), les 29 et 30 mai 2018.

Catégories : Divers et beautés, Evénements | Un commentaire

Comme si c’était une vie, d’être un bâton de chaise

Bordeaux, le miroir d’eau, 7 octobre 2017; 17heures 30, 5 chaises…

 

Quarante minutes, plus tard…

 

Entretemps…

 

Dans le cadre du Festival International des Arts de Bordeaux, sont présentés, sur scène et dans l’espace public, des spectacles sous diverses formes…

Celui-ci, intitulé « String Section », est présenté par la Compagnie anglo-belge RECKLESS SLEEPERS

Catégories : Divers et beautés, Evénements | 7 Commentaires

Appel à candidatures : Mission de solidarité internationale en service civique

A partager/Merci

Jacou

Appel à candidatures : Mission de solidarité internationale en service civique !

Attention, mission sous réserve de la validation de l’agence du Service Civique. 

Info Birmanie va envoyer un volontaire auprès de l’association Center for Youth and Social Harmony basée à Rangoun (Birmanie), à travers le programme Echanges et Partenariats

Pour candidater, envoyez votre CV et votre lettre de motivation à Echanges et Partenariats, à l’adresse suivante: info@echanges-partenariats.org .


Échanges et Partenariats (E&P) est une association loi 1901 créée en 2003 qui milite pour le respect des droits pour tous et s’engage auprès des acteurs de la société civile pour renforcer et développer les partenariats sur des questions de solidarité internationale. Elle est membre du réseau IPAM (Initiative Pour un Autre Monde) qui a pour objectif de produire une pensée renouvelée des enjeux mondiaux, de proposer une stratégie et des pratiques de solidarités en mesure d’y répondre. E&P met en œuvre sa pédagogie et son savoir-faire associatif au service de plusieurs réseaux dont elle est membre (IPAM, CICP, CRID, Migreurop, Alternatives International, No Vox…) et propose de nouvelles formes d’engagement à des individus impliqués ou désirant s’impliquer dans des luttes et mobilisations.

Nos objectifs :

  • Renforcer les réseaux de solidarité internationale
  • Répondre aux demandes d’individus qui désirent s’impliquer concrètement dans des projets de solidarité et ainsi acquérir une expérience d’engagement
  • Mettre en lien des structures et des personnes travaillant sur des thématiques communes, réaffirmer le partenariat comme moyen de construire les solidarités à l’échelle locale, nationale et internationale
  • Mutualiser les connaissances et expériences sur les thèmes du programme, donner à chacun des éléments de réflexion sur nos modèles de société et comment remettre du sens politique au cœur de nos engagements, agir pour construire un monde plus juste et plus solidaire
  • Amorcer ou renforcer des initiatives collectives européennes et internationales sur les thèmes du programme

Ainsi E&P conçoit et coordonne des programmes d’échanges européens et internationaux; réalise des formations thématiques à destination de la jeunesse mais aussi des associations et produit des outils de diffusion d’information à destination d’un large public.

Plus d’informations sur notre association dans la brochure ci-jointe que vous trouverez également en ligne.

Le programme mis en œuvre par E&P permet de renforcer les partenariats entre associations mais aussi d’ouvrir la voie à de nouvelles générations de militants. Ainsi chaque mission s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre deux organisations, l’organisation d’envoi en France et l’organisation d’accueil à l’étranger. E&P a mis en place une méthodologie s’appuyant autour de trois temps forts : la préparation collective au départ, le terrain et la capitalisation collective au retour.

Préparation collective au départ : 3 à 4 semaines à Paris pour :

  • Donner les clés pour une immersion dans les réseaux de solidarité internationale
  • Co-construire chaque mission avec le volontaire et les organisations d’envoi et d’accueil
  • Permettre de créer des ponts entre les thématiques
  • Permettre l’acquisition d’outils techniques afin que les volontaires puissent valoriser leur mission sur le terrain et au retour (écrit, web, photo, vidéo, etc.)

Le terrain : 5 mois

  • Déroulement de la mission (cf informations sur la mission ci-dessous)
  • Alimentation du blog Vues d’Europe et d’Ailleurs
  • Rédaction de rapports intermédiaires et réunion de suivi avec les organisations partenaires

Capitalisation collective au retour : 3 semaines à Paris pour

  • Permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur mission et de poser les acquis de leur expérience
  • Favoriser l’échange et le croisement des thématiques
  • Replacer la mission du volontaire dans son cadre partenarial : articuler l’individuel et le collectif
  • Partager, valoriser et transmettre cette expérience
  • Produire un certain nombre de documents de capitalisation et de supports de valorisation
  • Echanger autour des missions, des thématiques, des partenariats, lors d’une soirée publique de restitution

E&P assure l’articulation entre les partenaires, la transversalité entre les thématiques présentes ; l’organisation et l’animation des différentes phases du programme ; le suivi des volontaires avec les organisations partenaires de la mission.

Organisation d’envoi : Créée en 1996, Info Birmanie est un centre d’information et de plaidoyer. L’association a pour principale mission d’informer et de sensibiliser à la situation politique, économique et sociale en Birmanie, afin de promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’homme en Birmanie. Elle le fait à travers ses relations avec les médias, la diffusion de campagnes, l’animation des réseaux sociaux ou l’organisation de divers événements. Info Birmanie est l’association française de plaidoyer de référence sur la Birmanie. Depuis plus de vingt ans, nous travaillons sur la situation des droits de l’homme en Birmanie, nous sommes donc à même de nous positionner comme force de proposition auprès de la communauté internationale et de suggérer des pistes de travail concrètes.
Info Birmanie est partenaire d’organisations de la société civile basées en Birmanie, et agit comme une passerelle entre les acteurs locaux birmans et la société civile en France. Ces relations nous permettent de relayer une information de terrain de qualité et de mobiliser les citoyens français pour soutenir la société civile birmane et renforcer les luttes.

Organisation d’accueil : Center for Youth and Social Harmony (CYSH) a été fondé en 2013 par 6 jeunes acteurs de la société civile birmane dans le but de participer à construire un environnement d’harmonie sociale dans le pays, en s’appuyant sur sa diversité ethnique et religieuse ; un pays au sein duquel l’égalité des chances serait une réalité et où tous les citoyens peuvent participer activement au développement d’une Birmanie libre de toute discriminations ethniques et sociales.
CYSH cible principalement les jeunes dans toutes les régions/états de la Birmanie, ainsi que tout un nouveau public via les réseaux sociaux, moyen de communication fondamental en Birmanie.
Afin d’atteindre ces objectifs, CYSH met en place des ateliers et de forums de discussion dans le but de créer et de maintenir un espace commun ; invite différents groupes / individuels issus de différentes ethnies/religions pour définir collectivement les actions qui peuvent être mises en place quant aux conflits ethniques ; l’élaboration de campagnes ; démocratisation des questionnements et accessibilité de ces sujets aux jeunes ; renforcement de la communication et formations.


La mission, Le/La volontaire sera chargé-e de:

  • Se familiariser avec les enjeux démocratiques et l’action de la société civile en Birmanie
  • Participer à la récolte des informations sur la dynamique des mouvements sociaux en Birmanie
  • Accompagner les activités de CYSH (formations, rencontres, débats, campagnes) et éventuellement de ses partenaires locaux sur les questions de paix et de conflits à destination des jeunes birmans.
  • Participer à la mise en réseau au niveau régional et international
  • Participer à la vie associative (notamment sur la communication)
  • Suivi des évolutions politiques et du processus de paix, et transmission d’informations à Info Birmanie
  • Participer à la sensibilisation du grand public (France) sur la situation en Birmanie
  • Alimenter le blog des volontaires

Informations pratiques 

Durée: 7 mois
Préparation: 23 octobre –16 novembre 2017
Terrain: Novembre 2017 à Avril 2018
Capitalisation: Mai 2018
Lieu: Rangoun, Birmanie
Statut et critères : Service civique pour les moins de 26 ans
Indemnités : 507 euros par mois sur l’ensemble de la durée du programme versés directement par l’Etat
744 euros en début de mission versés par E&P
Majoration de l’indemnité (106 euros/mois) si foyer bénéficiaire du RSA ou boursier de l’échelon V ou plus


Concernant cette mission et l’Association française INFO BIRMANIE, cliquer sur http://www.info-birmanie.org/appel-a-candidature-mission-de-solidarite-internationale-en-service-civique/

Catégories : Divers et beautés, Evénements | Un commentaire

Cela se passe au Parc de la Tête d’Or

Pour Soène, et les blogueurs de Lyon et ses environs.

Voici le sculpteur et son oeuvre, le jour de l’inauguration.

Catégories : Divers et beautés, Evénements | 3 Commentaires

Les hommes nus de Bordeaux

Dans le cadre de la saison « Paysages », le sculpteur britannique Antony Gormley a disséminé 20 sculptures identiques dans la ville. Le jeu est de les trouver toutes.

Rue Sainte Catherine

Grand théâtre

Le sculpteur britannique Antony Gormley a disposé un peu partout en ville des statues (20 en tout) qui lui ressemblent.

 

 

Les hommes nus se font habiller, puis déshabiller, puis rhabiller…« Sud Ouest »

Le plus drôles, c’est que les statues habillées ou décorées sont aussitôt déshabillées ou nettoyées.

Le jeu est de les trouver toutes.

(Article et photos de Sud-Ouest)

 

Catégories : CHRONIQUES BORDELAISES, Divers et beautés, Evénements | Un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.