CHARLIE

CHARLIE, pour exprimer ses doutes, ses chagrins, ses envies de partage, ses besoins de dire, crier son indignité…

Quel avenir?

Ecrit pour les impromptus littéraires dix ans déjà Semaine du 12 janvier au 18 janvier 2015

 A la sortie du cours d’histoire
Après cette semaine tellement mouvementée, terrifiante d’abord, puis porteuse d’une formidable volonté de défendre la liberté d’expression, nous vous proposons de construire votre participation (prose ou poésie) sur la base de l’incipit suivant : « quand on allait chez Daniel, à la sortie du cours d’histoire« 
Si vous devez obligatoirement commencer votre texte par cette phrase, vous avez la liberté (!) de choisir le prénom et la matière du cours que vous souhaitez.
à vos plume, amis Impromptus !

 

Quel avenir ?

« quand on allait chez Daniel, à la sortie du cours d’histoire »
On reparlait de ce jour gravé dans les mémoires,
Ce jour marqué d’une pierre noire.
Puis venaient les souvenirs.
Daniel, sa grand-mère, du massacre rescapée,
Dans un grand congélateur enfermée,
Cet employé, Lassana Bathily, du supermarché,
Beau geste de fraternité.
Moi, petit garçon, sur les épaules de mon père,
Au grand rassemblement, avais assisté.
Une marée humaine, de partout, brandissait
Les mots « Je suis Charlie » au nom de la liberté.
Une foule immense, de son silence, sortait,
Et en un avenir meilleur espérait.
De ces élans spontanés, de ces cris indignés,
Pour ce passé ressurgi, ce présent éclairé,
Pour ces lumières à nouveau allumées,
Sans toutefois se laisser aveugler.
Les peuples, plus jamais se laisseraient-t-ils manipuler ?
Les médias, vraiment, la vérité oseraient ?
Les pouvoirs les écouteraient, avec eux dialogueraient ?
Pour que partout, vivent des êtres libres de leurs choix, de leurs pensées,
Pour que les mots liberté, égalité fraternité, laïcité,
Ne restent pas juste des traces dessinées sur un papier.

Gazinet, le 12 janvier 2015

Jacqueline Belleinguer

Je suis Charlie

RASSEMBLEMENT BORDEAUX

Dimanche, 11 janvier 2015, à Bordeaux.

Publicités
Catégories : CHARLIE, Evénements | Poster un commentaire

L’amour cadenassé

Ecrit pour bricabook, atelier d’écriture, Atelier d’écriture (150è) : une photo, quelques mots

 coeur-verrouille

Julien Ribot

L’amour cadenassé

L’amour de son prochain, défendu,
Interdit, ils ont dit.
Offense à dieu, ils ont décrété.
Seules manifestations autorisées de l’amour
Sont celles envers dieu.
Tout amoureux surpris sera châtié.
Dieu est amour.
Nous punissons en son nom.

Catégories : CHARLIE, Jeux d'écriture | 9 Commentaires

Ailleurs dans le monde

Les médias français en ont-ils parlé?

Nigeria : Boko Haram massacre 2000 personnes !

NIGERIAarton45129-980db
Boko Haram a procédé à l’exécution de près de 2000 personnes, ces derniers jours. Ce qui constitue le « pire massacre » jamais perpétré par le groupe islamiste, selon Amnesty International.

Le pire massacre jamais perpétré par le groupe islamiste Boko Haram, indique Amnesty International, précisant que des centaines de corps, trop nombreux pour être comptés, demeurent éparpillés dans la brousse du Nigeria.

Un représentant du gouvernement nigérian a confié à l’AFP que les combats se font de plus en plus violents pour le contrôle de la ville de Baga, située le long de la frontière avec le Tchad. Il s’agit pour l’armée nigériane de reprendre une base militaire saisie le 3 janvier dernier par les insurgés.

Selon un dirigeant local qui s’est confié à l’AFP, les victimes sont principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées. Lorsque les islamistes ont attaqué Baga avec des armes automatiques et des grenades propulsées par fusées, les victimes n’ont pas réussi à s’enfuir.

Amnesty International, dans un communiqué, affirme que la ville a possiblement été rasée au sol et que quelque 2000 personnes ont été tuées. Le dernier massacre le plus sanglant perpétré par Boko Haram remonte au 14 mars 2014. Il avait fait quelque 600 morts lorsque les insurgés ont attaqué la caserne militaire de Giwa, dans la ville de Maiduguri.

Catégories : CHARLIE, Evénements | 2 Commentaires

Défi de l’an 15

Ecrit pour écritoire   Ainsi, JANVIER, comme toujours le premier à ouvrir la danse, et son défi de 31 jours dans le cadre du DEFI DE L’AN 15
Nos amis ou non-amis, inconnus mais rencontrés sur le Net uniquement, si nous n ‘avions pas eu ce moyen (facebook, écritoire, nos sites et, ou forum) où, quand, comment, à quelle occasion, et pourquoi les aurions nous rencontrés ? On peut prendre nos VRAIS cyber-amis ou bien en inventer. Je le répète : tout est permis, tout.

705592-image001

 

Défi de l’an 15-

J’ose écrire, ce lendemain du 7 janvier 2015.
Ecrire est une arme pacifique.
Je ne peux imaginer une rencontre avec les êtres assassinés
Hors les réseaux sociaux.
Ces réseaux sociaux, dont on ne peut guère se passer, aujourd’hui.
Ces mêmes réseaux sociaux, qui, hélas, véhiculent tout.
Véhiculent ces idées sordides, frappent vite, aveuglément,
Séduisent des êtres,
Que je ne me sens pas le droit de juger.
A travers ces moyens rapides de communiquer,
Faisant le tour de la planète, en un clin d’œil,
Exprimons-nous tous ensemble,
Unissons-nous.
C’est mon défi de l’an 15.

705592-image001

Catégories : CHARLIE, Evénements, Jeux d'écriture, Les mots biographent | Un commentaire

Le dernier numéro de Charlie Hebdo

Le prix du dernier Charlie Hebdo explose sur eBay

Traduction inattendue de l’émotion que suscite la tuerie perpétrée mercredi, le dernier numéro de Charlie Hebdo atteint des prix vertigineux sur le site d’enchères en ligne eBay.

10.050 euros : c’est la somme sur laquelle il fallait enchérir jeudi en fin de matinée pour faire l’acquisition du dernier numéro de Charlie Hebdo, le n°1177, daté du 7 janvier 2015.
Ce numéro historique avait été mis en vente mercredi, à 14H20, peu après la révélation du drame. Depuis, il a fait l’objet de 38 enchères. D’abord limitées, elles ont soudainement explosé jeudi matin lorsqu’un internaute, peu après 11H30, a surenchérie de 3500 euros, faisant passer le le prix de 1500 à 5000 euros D’autres numéros sont à vendre sur le site eBay à des prix impressionnants, jamais en dessous d’une centaine d’euros.
On avait pu craindre que cet exemplaire serait le dernier de la série, mais l’urgentiste Patrick Pelloux a précisé jeudi les intentions des survivants : il y aura bien un numéro 1178 mercredi prochain dans les kiosques.
« Traduction inattendue de l’émotion » , j’en doute. Je suis écoeurée.

A moins que les vendeurs ne donnent le fruit de la vente à Charlie Hebdo, à des associations à vocation humanitaire…à suivre

Catégories : CHARLIE, Evénements | 4 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.