Bricabook

C’est géant

Ecrit pour Bricabook  Atelier d’écriture n°260

© Kot

C’est géant

  • Il est bien sage, aujourd’hui, votre fils, madame Rabelais.
  • Figurez-vous qu’il a inventé un nouveau jeu.
  • Ah bon!
  • Il joue à Gargantua.
Catégories : Bricabook | 3 Commentaires

Tout simplement

Ecrit pour bricabook Atelier d’écriture n°258

© Fred Hedin

Tout simplement

Le monde est bleuet

J’en prends plein les mirettes,

Mais voici qu’une fenêtre,

Oeilleton,

Carrément soleil,

Barre mon horizon.

Rouge coquelicot,

Toiture laquée,

Cheminée pour l’hiver,

Nous sommes en été,

Blanc d’Espagne,

Et rêver un petit coin en vert.

Une cabane,

Volets ouverts,

Un jeu de construction,

Trois petits bouts de bois,

Ecrivent en couleurs,

Dans un coin, le ciel bleu,

Emplissant mes mirettes.

Catégories : Bricabook | 5 Commentaires

Arbre à souhaits

Ecrit pour bricabook, écriture en atelier n°251

arbre-a-souhaits

© Anselme

Arbre à souhaits

Arbre, mon beau souhait,

qu’à jamais, vert tu resterais,

espère, en fumée, ne pas te voir envolé.

Tes cendres, le tour de la terre, feraient,

Nuages pollués,

Enfants handicapés.

Arbre, mon beau souhait,

qu’à jamais, vert tu resterais,

espère, en aggloméré, ne pas te voir transformé.

Ton habitat défiguré,

Poumons verts sacrifiés.

Arbre, mon beau souhait,

qu’un jour, enfin,

hommes et natures, accordés

ta verdeur, ta vigueur,

Sachent la respecter.

Catégories : Bricabook | 7 Commentaires

Le vol du temps

Ecrit pour bricabook Écriture en atelier n°250

250

© Valentine Goby*

Le vol du temps

De vallon en vallon,

Je vallonne et dévallonne,

Depuis l’automne,

A la poursuite d’un pré vert,

Je sauterai par dessus l’hiver,

Fendrai l’univers embrouillé de ses lourds rideaux gris,

Et devant ma fenêtre,

Pour toujours, le printemps éternel.

*A propos de Valentine Goby, voici quelques mots de Leïloona: « Une surprise cette semaine, puisque la photographe est aussi une romancière que j’adore, une belle âme que j’ai rencontrée en septembre dernier : Valentine Goby. »

Catégories : Bricabook | 4 Commentaires

Ecriture nuageuse

Ecrit pour bricabook Atelier d’écriture n° 246

brume-anselme

© Anselme

Ecriture Nuageuse

La fumée du silence, avait rattrapé ce coin perdu.

L’arbre avait vu, une à une, ses feuilles glisser,

Larmes tombant sur le tapis vert.

En vain, il avait voulu les retenir,

Tordant ses branches maigres.

Devenues inutiles et désolées,

Dans ce décor de l’après.

Le silence enfumé, s’y était arrêté,

Brouillant visions lointaines,

Ecran mal essuyé des traces du passé.

 

 

 

 

 

 

 

 

carte-bonne-annee-charleston-spot-gloss

Catégories : Bricabook | 3 Commentaires

Conseils avisés

Ecrit pour bricabook Ecriture en atelier n°243

drapeau-rouge

© Leiloona

Conseils avisés

Le drapeau rouge était hissée,

Baignade non surveillée.

Le soleil m’avait invitée,

Tous mes habits avais ôté,

Je m’étais quand même baignée.

L’eau accueillante avais goûté,

Et longuement avais nagé.

Quand je sortis, mes vêtements ai cherché,

Des plaisantins me les avaient sûrement cachés.

Vers chez moi, dans ma nudité j’allais,

Voila que par la maréchaussée,

Je fus arrêtée.

Me firent savoir qu’ étant donné,

Le drapeau rouge levé,

Ma baignade ne serait pas surveillée.

 

Catégories : Bricabook | 3 Commentaires

Certitudes incertaines

Ecrit pour bricabook Ecriture en atelier n° 241 : Une Photo Quelques Mots

croisiere-ribot-700x428

Julien Ribot

Certitudes incertaines

Vois comme le temps passe.

« Quel temps? »

Celui des hommes et de leurs idées,

Celui des peuples et de leurs souffrances.

« Tu oublies leurs ignorances. »

Les ignorances?

Celles-là, au contraire de nos pas,

Tournés vers l’avenir,

Jamais, ne s’effacent.

Ne l’oublie pas,

En regardant le temps passer.

Catégories : Bricabook | 6 Commentaires

Burano upon Thames

© Leiloona

Burano upon Thames

Ici, femmes de rugbymen,

Après moult embarrassants quiproquos,

Se réunirent,

Afin que plus jamais ne se reproduise,

La terrible nuit,  ci dessous, relatée.

  • John, votre barbe, qu’en avez-vous fait ? Rupert, vous, dans mon lit! Oh, my god! « Allo, Jenny, aurais-tu vu John? »
  • « Non, je ne l’ai pas, Barbara, par contre, oh, my god! Sur mon oreiller, j’ai aperçu une moustache. Oliver est imberbe, n’est-ce pas! »
  • « C’était Albert! »
  • « Oui, c’était, Barbara
  • « Mais alors, que fais-je de Rupert? Dois-je le dire à sa femme? Je suis en gênante situation. Il est couché entre mes draps.  Ne raccroche pas. On sonne à la porte. »
  • Hello, Mary, que veux tu? Ai-je vu Georges? Non, je ne l’ai pas. Ton mari, aussi, a disparu? N…non, le mien est là. Rentré bien tard, comme d’habitude…Que dis tu?L’homme qui se promène à poil chez moi,  mon mari n’est pas? Où était ma tête? J’avais oublié, Rupert a passé la nuit chez nous, pour ne pas réveiller Margaret qui attend un bébé. Margaret, qu’y a-t-il? Les contractions! Oh, my god! Et Rupert! Il n’est pas avec vous? Bien sûr, j’allais oublier; il a dormi dans mon l…, ici. Rupert, ta femme est en train d’ac…de perdre les eaux!

« Allo, Jenny, tu es toujours là? Margaret perd les eaux. Rupert est nu dans ma cuisine. Mary cherche Georges. Attends, ne raccroche pas. -« Comment, Mary? Mon mari a couché av…chez toi! C’est maintenant que tu me le dis! Comment! Je n’avais qu’à pas te mentir! Imagine un peu, cette gênante situation! N’est-elle pas?  » Tu as tout entendu, Jenny! J’ai une idée. Viens chez moi, avec Albert, oui, bien sûr. Oliver? Non, pas de nouvelles. Chez toi, avec mon mari! Mary, tu ne pouvais pas le dire plus tôt. Jenny, je l’ai retrouvé. Chez Mary. Non, je suis chez moi. C’est elle qui cherche Georges, chez moi. Enfin, j’ai retrouvé John, chez elle; et toi aussi. A tout de suite. »

Ainsi, à l’instar des femmes de pêcheurs,

De la  vénitienne île,

Elles convinrent,

Cette situation, ne pouvant perdurer, n’est-t-elle pas,

De peindre en différentes couleurs,

Les trop identiques façades  de leur home.

Afin, qu’après des bien arrosées sportives rencontres

Leurs chers maris,

Plus jamais les maisons ne confondent.

Catégories : Bricabook | 3 Commentaires

Mère et fille

Ecrit pour bricabook, Atelier d’écriture 236: une photo, quelques mots

fille

© Romaric Cazaux

Mère et fille

Maman m’avait dit: « Tu vois, aujourd’hui, on est pareil. J’ai une grande robe, toi aussi; j’ai des cheveux longs, toi aussi. » Oui, mais moi, je m’ennuie. Elle, elle discute avec ses copains,  moi, je suis toute seule. J’aimerais bien m’amuser avec mes copains, moi aussi.

Catégories : Bricabook | 7 Commentaires

Travaux d’hiver

Ecrit pour bricabook Atelier d’écriture 234è Une Photo Quelques Mots

neige-vincennes-kot

© Kot

Travaux d’hiver

Ce matin, ils ont tout repeint.

Couleur neige,

Cela s’appelle.

Les bancs, et même le chemin.

Attention, neige fraiche,

Peut-on lire à l’entrée du parc.

D’ailleurs, le chantier n’est pas terminé.

La seconde couche

Reste à passer.

Catégories : Bricabook | 12 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.