Toujours et à jamais

Ecrit pour le JEU 18 proposé par La LicorneLICORNE

Les p’tits bonheurs

Raconter un p’tit bonheur

Contrainte supplémentaire :
Les phrases (ou vers) du texte commenceront
par des lettres de l’alphabet successives (exceptés k, w,x,y,z)

Toujours et à jamais

Les vagues de l’océan lèchent mes pieds

Mousseuses et crépitantes.

Nulle autre présence, dans cette nature.

Oiseaux rieurs flottent au ras de l’eau,

Pins à la chaude odeur de résine

Que le vent offre à mes narines.

Rembobiner les souvenirs.

Sable qui chante sous mes pas

Tellement doux,

Unique, magie flamboyante

Vespérale  lumière.

Attente alanguie et troublée,

Bonheur sacré.

Catégories : LA LICORNE | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Toujours et à jamais

  1. Lumière, odeur de pins et Chaleur … Oui c’est parfois vêla le bonheur 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :