Agenda ironique mars 2022

Pour l’Agenda Ironique, proposé par Nervures et Entailles alias Joséphine Lanesem

« Nous sommes le courage l’une de l’autre. »

Pour l’agenda ironique de mars, je propose ce slogan du féminisme radical sud-coréen.

Le 8 mars est célébré dans le monde entier comme la journée de la femme, soit la femelle de l’humanité, que l’on prive si volontiers et si souvent de son humanité pour la réduire à une simple femelle.

De cette maxime, faites ce que vous voulez. La thématique d’un conte, le vers d’un poème, un discours militant, une analyse de la vertu, ou du vice, la répartie d’un dialogue. Elle me transmet une force qui dépasse le féminisme. Elle nous rappelle que nous tenons l’un par l’autre, que nous subsistons parce qu’ensemble. Si la solidarité exige plus de courage que l’intérêt privé, elle nous en donne tellement en retour, en nous ramenant à l’essence de notre humanité.

Cette consigne n’exclut pas les hommes, bien entendu. C’est l’occasion, messieurs, de chausser nos souliers. J’y ajoute quelques règles stylistiques : j’aimerais une ou plusieurs anaphores et il ne me déplairait pas de voir s’entrelacer quelques chiasmes.

Pour finir, un autre slogan du même mouvement, également splendide et puissant, que vous pouvez aussi glisser entre vos lignes :

« Nous ne sommes pas des fleurs, nous sommes un incendie. »

TOUT SIMPLEMENT FEMME

Si

Femme était contée,

Eve s’appellerait, éternellement fautive,

Matrice première de la féminité, féconde , porteuse d’humanité.

Impure, ainsi, ils en ont décidé, plutôt que de la comprendre, ils ont préféré l’ignorance.

Niant qu’elle puisse être leur égale, peur aveugle, de cet être supposé énigmatique.

Image déformée, existence bafouée, au nom de leur confortable moralité.

Sorcière, ils l’ont brûlée, sexe faible, ils l’ont exploitée, vendue.

Moralisateurs, ils l’ont humiliée, dénigrée, insultée,

Eve, toutes les femmes, ses héritières.

 

 

 

Catégories : Agenda Ironique | 13 Commentaires

Navigation des articles

13 réflexions sur “Agenda ironique mars 2022

  1. Merci de ce bel hommage à notre mère à toutes.
    Je ne sais pas si vous connaissez l’Ève de Péguy. C’est un texte étonnant – comme souvent avec Péguy.

  2. Merci Jacou pour ce bel acrostiche et du coup pour le lien ! l’intérêt didactique de nos échanges n’est plus à démontrer ! et l’imaginaire collectif est tenace…….
    et merci à Joséphine pour m’avoir fait découvrir ce poème de Peguy ……

    • Merci Gibulène de tes nombreux passages sur mon blog. A nouveau, je participe à des ateliers d’écriture. Cela me manquait et l’Agenda me tient tellement à coeur. Amitiés. A bientôt de lire ta participation.

  3. Pingback: Le bilan du courage – Nervures et Entailles

  4. Pingback: Votez fleurs, lisez courage (agenda ironique de mars) – Carnets Paresseux

  5. Un beau condensé de l’histoire des femmes…en acrostiche.

    Il n’y a pas qu’au pays basque que le « féminicide » a sévi…
    le temps des sorcières est une triste époque…
    qui nous marque encore aujourd’hui…

    Merci de le rappeler à nos mémoires…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :