À propos de Jacqueline

8 février, Sainte Jacqueline

Je profite de ce 8 février, célébrant Sainte Jacqueline, pour évoquer les  Jacqueline diverses et variées rencontrées au cours de mes recherches.

Pour l’agenda ironique de janvier 2020, cherchant la signification du mot jacquemart, je fis la connaissance de Jacquemart de Dijon; et en même temps appris que femme lui avait été trouvé, prénommée Jacqueline.

Le plus vieux citoyen dijonnais est né à Courtrai, avant 1382. Immigré de force, les habitants de la ville l’ont depuis pris d’affection. Ils lui ont trouvé une femme, Jacqueline, en 1651, et le couple a eu deux enfants: Jacquelin, né en 1715, et Jacquelinette, qui rejoint le clan en 1884.

Mais il y a aussi les pots et pichets  Jacqueline, découverts grâce à une autre recherche.

 

Une légende raconte que, dans les années 1430, Jacqueline de Hainaut, fille de Marguerite de Bourgogne et petite-fille de Philippe le Hardi, alors qu’elle était emprisonnée, trompait son ennui en fabriquant des figurines en terre qu’elle jetait ensuite par la fenêtre. Les paysans de la région, qui lui vouaient une adoration sans bornes, auraient précieusement recueilli ces reliques qu’ils baptisèrent du nom de l’infortunée. La légende est jolie, mais plus qu’improbable, et l’on se perd en conjectures pour connaître aujourd’hui l’origine de ces pichets anthropomorphes destinés au service du vin que les amateurs baptisent Jacquot ou Jacqueline.

Qu’ils soient en faïence, en terre vernissée, en grès, voire en porcelaine, simples paysans, bourgeois ou militaires, ces personnages truculents  datent des XVIIIe et XIXe siècles, et ont été produits dans presque tout le pays. Ils ont gardé les marques et la fraîcheur de leur région d’origine, et reflètent sans ambages l’esprit populaire ayant présidé à leur élaboration comme à leur utilisation.

L’unique exemplaire de ma collection.

Le chapeau Jacqueline (maison Brontë)

ARNAQUE – Un escroc sévissant dans la région d’Angoulême s’en est pris la semaine dernière à cinq femmes s’appelant Jacqueline, le prénom étant censé renseigner sur l’âge, et donc sur la faiblesse présumée de la personne.(https://www.lci.fr/societe/angouleme-lescroc-sattaque-aux-femmes-portant-le-prenom-jacqueline-1526723.html)

Une montre Jacqueline (marque fossil)

 

La

La Jacqueline est un apéritif, cocktail légèrement alcoolisé à boire très frais. Servie durant les ferias dans le Sud Ouest

Ingrédients

Pour 8 verres (environ 10 cl par verre) : 60 cl de vin blanc sec  – 25 cl de limonade  – 6 cl de sirop de grenadine.

 

Signé

Et bonne fête à toutes les JACQUELINE

Catégories : Les mots biographent | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “À propos de Jacqueline

  1. bonne fête Jacqueline 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :