Agenda ironique octobre 2017/ Episode 1: Coupiac, c’est où ça ?

Ecrit pour l’agenda ironique d’octobre, proposé par Carnets Paresseux

Voici l’objet

« Septembre fini, Frog me confie l’agenda ironique, le jeu itinérant et débonnaire (pour en savoir plus, lire ici) ; paresseux, je vous montre juste une image. Celle-là même qui est ci-d’ssus, et qui représente l’authentique Café Verlaine, à Coupiac (Aveyron). »

Histoire au coup par coup

Episode 1: Coupiac, c’est où ça ?

Un jour, je reçus une carte postale. Au dos, quelques mots: Rendez-vous à Coupiac, devant le café, même jour, même heure.

Pas de signature. Coupiac, c’est où ça?

Dictionnaire de langue française; le gros, bien lourd, noms communs, noms propres, connaissances générales, encyclopédie.

Passant directement de coupe-vent à couplage, le gros et bien lourd dictionnaire encyclopédique faisait l’impasse sur Coupiac.

Dans les autres, petits, très petits, moyens, moyennement gros, légers, peu encombrants, cela passait de couperose à couple, coupeur à couplage, de coupeur à couple, coupe-vent à coupier. Coupiac inconnu au bataillon des Immortels.

Couperose, coupeur, coupe-vent, coupier, couplage, couple, coupleur…

Je décidais de créer mon dico, le jacousien, y incluant Coupiac.

Coupanne: n.m.; le coup de la panne. Exemple : « Le coupanne, et maintenant le couplage, il me prend pour qui ? »

Coupe-rose: n.m.; voir à couperose

Couperose: n.f.; sécateur uniquement destiné à l’usage de la  fleur symbole de beauté et d’amour. Exemple: « Elle était dans sa première splendeur, couleur lie de vin; n’osant la couperoser, il y plongea son nez, pour en humer les délices. »

Couperoser: v.tr.❶; utiliser une couperose. Exemple: « Elle était dans sa première splendeur, couleur lie de vin; n’osant la couperoser, il y plongea son nez, pour en humer les délices. » –couperoser: v.intrans. Exemple: «  Il devint rouge de colère, sa belle rose lie de vin avait été couperosée. »

Coupeur: n.m.; contraction de coup et peur, mais aussi de cou et peur,  datant de la révolution française, autre nom de la guillotine.

Coupe-vent: n.m.; sorte de paravent  transportable, très utile dans les régions où souffle le mistral.

Coupiac: n.p. inv.; lieu mystérieux de rendez-vous même jour, même heure, devant un café.

Coupier: n.m; désigne  une figure de gymnastique acrobatique,consistant à placer ses orteils autour de son cou. – ierre: n.f.; contraction de coupe et de pierre, jeu de cartes préhistorique.

Couplage: n.m; contraction de coup et plage,  un rendez-vous sur la plage. Exemple:« A mon couplage, elle n’est pas venue. Elle se prend pour qui ? »

Couple: n.m. ou n.f.; contraction de coup et pleut. Moyen servant à abriter deux personnes, de même sexe, ou de sexe différent. Exemple:  » Nicole et Armande étaient toutes trempes, ayant oublié la couple; le couple d’Armand et de Nicolas s’était envolé. »

Coupleur: n.m.; contraction de tout à coup et pleur, pour désigner une nouvelle source d’eau;  se dit aussi d’une personne de sexe masculin qui  fond en larmes sans raison apparente.- euse: n.f.;se dit aussi pour une personne de sexe féminin. Exemple:  Tout à coup un  coupleur jaillit soudain, à l’endroit même où étaient rassemblés des coupleuses et des coupleurs.

Oui, bon, ça fait un peu comme  » Un pêcheur pêchait sous un pêcher. Le pêcher empêchait le pêcheur de pêcher. Le pêcheur coupa le pêcher. »

Je n’étais pas plus avancé, pour autant. N’est pas Rimbaud, qui veut.

Si justement, c’était mon nom; enfin presque. Moi, mon patronyme, c’est Rainbow, oui, oui, comme l’arc en ciel. De quoi faire rêver, non ? J’en vois qui pensent à autre chose…l’affaire du Rainbow Warrior. Je vous jure, je n’y étais pour rien. Moi, je suis plutôt du genre « Peace and love ». De là, à militer avec ceux de Greenpeace, ces casse-cous,  très peu pour moi; remarquez, je les admire, c’est bien ce qu’ils font…

C’est où ça, Coupiac ?

Des semaines après, je reçois la même carte:  » Je t’ai attendu. Pourquoi, tu n’es pas venu? « .

Mais c’est qui ?

En plus, j’avais complètement oublié la première carte. Je ne savais même pas où je l’avais rangée.

 

Suite à venir, Episode 2: Mais c’est qui ?

 

 

 

 

 

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/19/2279999-faux-mariage-pour-vraie-amitie.html

Catégories : Agenda Ironique | 9 Commentaires

Navigation des articles

9 réflexions sur “Agenda ironique octobre 2017/ Episode 1: Coupiac, c’est où ça ?

  1. mais c’est qui mais c’est ou ?
    je ne sais pas mais j’adore !
    🙂
    vivement l’épisode 2 !

  2. chachashire


    je suis pas sur d’avoir bien entendu le nom

  3. Coupiac j’ai trouvé https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupiac mais le qui????? tu devrais nous dire. Amitiés

  4. Pingback: Verlaine Café, Coupiac (agenda ironique d’octobre -2) | Carnets Paresseux

  5. Pingback: Agenda ironique octobre 2017/ Episode 2: Mais c’est qui ? | Les mots autographes

  6. Bon jour,
    Le suspense est à son paroxysme, la recherche éperdue (comme celle d’un certain  » … temps perdu ») de ce nom comme si la vie du personnage en dépendait. 🙂
    Max-Louis

  7. Pingback: M. Verlaine à Coupiac (lectures et votures) | Carnets Paresseux

  8. Splendide !!! En suivant cette méthode d’étymo-sécolgie des mots, il semblerait que Coupiac soit au Népal, de coupe et Yak, travail extrêmement risqué consistant à castrer des yak… Plus de renseignements à la FFCY, la fédération française de…

Répondre à iotop Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :