Rares: réflexions arrachées au liseron.

Ecrit pour  le JEU 26: Anaphrases, chez la LicorneMa photo

Rares: Réflexions arrachées au liseron

Ce jeu, vingt-sixième du nom, m’a donné du fil à retordre, une onde de renoncement me traversa, au point que je faillis rater la date finale.

Cinq anaphrases à formuler, cela frôle, pour mon esprit, l’impossible, avec, imposés, des mots  de cinq lettres minimum,  ceci m’évoquant un personnage du passé , surpris en train de pester, employant  ce  mot dit de « Cambronne », désormais passé à la postérité.

Je choisis d’abord de cultiver mon jardin, fournissant un travail non virtuel, mes mains souffrant d’être rêches, tandis que mon inspiration tournait en pleine sècheresse, à l’image de mes cultures.

Elles avaient bien besoin d’être cultivées, depuis longtemps, abandonnées,   aussi défraîchies que mes idées, qui tout comme ces friches nécessitaient, toute affaire cessante, d’ être binées.

Malgré tous ces avatars,  réfléchissant  et espérant que  l’inspiration ne s’arasât pas définitivement,  revenant  mode inventif, je songeais au jeu, ferrée malgré tout.

Publicités
Catégories : LA LICORNE | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Rares: réflexions arrachées au liseron.

  1. le mot de m’sieu Cambronne ? Derme, alors ! Bravo, Jacou, moi j’ai calé 😦

  2. Très belle cette image ! merci bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :