Il posa le doigt sur l’interrupteur

Cette semaine, les Impromptus nous  invitent à écrire sur cette idée :
Il (elle) posa son doigt sur l’interrupteur.

J’ai eu un peu la même idée, que ci-dessous, mais, si vous voulez savoir, mon texte « Quitte ou double », écrit pour les Impromptus, interrupteursera édité le 21 janvier 2017.

 

 

 

 

Publicités
Catégories : Les mots graffiti | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Il posa le doigt sur l’interrupteur

  1. Faut attendre alors !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :