Certitudes incertaines

Ecrit pour bricabook Ecriture en atelier n° 241 : Une Photo Quelques Mots

croisiere-ribot-700x428

Julien Ribot

Certitudes incertaines

Vois comme le temps passe.

« Quel temps? »

Celui des hommes et de leurs idées,

Celui des peuples et de leurs souffrances.

« Tu oublies leurs ignorances. »

Les ignorances?

Celles-là, au contraire de nos pas,

Tournés vers l’avenir,

Jamais, ne s’effacent.

Ne l’oublie pas,

En regardant le temps passer.

Publicités
Catégories : Bricabook | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “Certitudes incertaines

  1. Très jolie mise en garde, on ne peut plus d’actualité.
    Bel oxymore.

    Merci.

  2. Une belle musique. J’azime la façon dont les interrogations semblent chaque fois redonner un nouvel élan au poème.

  3. soene

    N’aurais pas le temps de faire ton Défi du 20, Jacou ?
    Ou bien est-ce que depuis le temps que je cherche en vain un billet sur ton blog, je suis encore perdue ?
    Bisous

    • Je n’ai pas eu le temps de faire celui du 20 novembre, prise entre un festival de théâtre et un festival d’histoire, thème « La culture et la liberté », qui m’a fortement inspirée ce texte.
      J’espère parler du « bruit ».
      Bises

  4. Joli rythme … Les questions relancent le poème, bien trouvé ! 🙂

  5. J’aime beaucoup cette musicalité dans tes vers et leur rythmique. Et j’aime ces interrogations qui viennent donner un souffle supplémentaire à ton poème.

Répondre à sabariscon Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :