AGENDA IRONIQUE, SEPTEMBRE

Ecrit pour l’agenda ironique de septembre qui voit double : il est à la fois chez l’Écrevisse et chez Carnetsparesseux. Deux thèmes et deux textes :
l’un à propos d’une forêt, d’un loup déguisé, de rouges-fillettes et de nuit
l’autre parlera de donner sa langue au chat.

Texte pour « l’un à propos d’une forêt, d’un loup déguisé, de rouges-fillettes et de nuit »

La nuit, vaut mieux d’un chaperon, être accompagné.

-On va se promener, dans les bois.
 Aller, viens avec nous.
-J’ai peur du grand méchant loup.
 -Mais ne t’en fais pas.
 Nous, on se promène tant qu’il n’est pas là.
« Si tu t’imagines, fillette, fillette… »
-Vous l’entendez? C’est lui.
-Meuh, non. Viens donc,
 Et si tu crains de le rencontrer cette nuit,
Nous te protègerons.
 » Si tu t’imagines, fillette, fillette, si tu t’imagines, xa va, xa va, xa va, hips,
Xa va pas se passer comme ça.
Où qu’tu te caches hips? »
-Vous entendez? C’est lui. C’est moi qu’il cherche.
-Meuh, non, c’est juste un promeneur, comme nous. Aller, viens.
-Bon, alors, je m’habille.
« Ma jolie fillette, où qu’elle est, hips, ma fifille, fillette?
Ah te voilà, vilaine, pourquoi qu’t’as  plus ta robe rouge?
C’est qui qui qu’a bu ma fillette? »
– Tu vois, il l’a trouvée, sa fillette.
 Te voilà rassurée. Tu es habillée?
– Presque. J’ai mis mes chaussettes, je cherche ma chemise, et j’arrive…
Catégories : Agenda Ironique | 13 Commentaires

Navigation des articles

13 réflexions sur “AGENDA IRONIQUE, SEPTEMBRE

  1. Quelle célérité, mazette !
    La demoiselle ma foi, n’est pas un tendron de l’année ! Elle s’y connaît en répulsifaloup 😉

  2. excellent et plein de malice à double sens ! je vote pour ce loup là !
    (décidément, les loups picolent cette année 🙂

  3. Excellentle double sens de la fillette ! 😀 Fallait y penser !Un dialogue bien enlevé et très imagé ! 😉

  4. Pingback: Agenda ironique septembre bis | Les mots autographes

  5. Pingback: Agenda septembullaire | Les mots autographes

  6. Cela se lit d’un trait !!!! Et on en redemande !!!

  7. Pingback: Lisez loup, votez chat ! | Carnets Paresseux

  8. Très drôle ! un subtil mélo de chansonnettes revisitées … De la comptine à Gréco, fallait l’imaginer ! un « fillette » au triple sens… la gamine, la fillette à son papa (glauque le papa) ou la 1/2 bouteille Bordelaise ?
    Merci et bisous

  9. Ah ben! Si après ça on n’est pas sûr que l’alcool bu sans modération est mère de tous les vices 😀 😀 😀
    Bravo, c’est excellent !

  10. Trouble cette fillette 🙂
    Plein d’interprétations possibles 🙂
    Bises Jacou 🙂

Répondre à Asphodèle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :