AGENDA IRONIQUE, SEPTEMBRE

Ecrit pour l’agenda ironique de septembre qui voit double : il est à la fois chez l’Écrevisse et chez Carnetsparesseux. Deux thèmes et deux textes :
l’un à propos d’une forêt, d’un loup déguisé, de rouges-fillettes et de nuit
l’autre parlera de donner sa langue au chat.

Texte pour « l’un à propos d’une forêt, d’un loup déguisé, de rouges-fillettes et de nuit »

La nuit, vaut mieux d’un chaperon, être accompagné.

-On va se promener, dans les bois.
 Aller, viens avec nous.
-J’ai peur du grand méchant loup.
 -Mais ne t’en fais pas.
 Nous, on se promène tant qu’il n’est pas là.
« Si tu t’imagines, fillette, fillette… »
-Vous l’entendez? C’est lui.
-Meuh, non. Viens donc,
 Et si tu crains de le rencontrer cette nuit,
Nous te protègerons.
 » Si tu t’imagines, fillette, fillette, si tu t’imagines, xa va, xa va, xa va, hips,
Xa va pas se passer comme ça.
Où qu’tu te caches hips? »
-Vous entendez? C’est lui. C’est moi qu’il cherche.
-Meuh, non, c’est juste un promeneur, comme nous. Aller, viens.
-Bon, alors, je m’habille.
« Ma jolie fillette, où qu’elle est, hips, ma fifille, fillette?
Ah te voilà, vilaine, pourquoi qu’t’as  plus ta robe rouge?
C’est qui qui qu’a bu ma fillette? »
– Tu vois, il l’a trouvée, sa fillette.
 Te voilà rassurée. Tu es habillée?
– Presque. J’ai mis mes chaussettes, je cherche ma chemise, et j’arrive…
Publicités
Catégories : Agenda Ironique | 13 Commentaires

Navigation des articles

13 réflexions sur “AGENDA IRONIQUE, SEPTEMBRE

  1. Quelle célérité, mazette !
    La demoiselle ma foi, n’est pas un tendron de l’année ! Elle s’y connaît en répulsifaloup 😉

  2. excellent et plein de malice à double sens ! je vote pour ce loup là !
    (décidément, les loups picolent cette année 🙂

  3. Excellentle double sens de la fillette ! 😀 Fallait y penser !Un dialogue bien enlevé et très imagé ! 😉

  4. Pingback: Agenda ironique septembre bis | Les mots autographes

  5. Pingback: Agenda septembullaire | Les mots autographes

  6. Cela se lit d’un trait !!!! Et on en redemande !!!

  7. Pingback: Lisez loup, votez chat ! | Carnets Paresseux

  8. Très drôle ! un subtil mélo de chansonnettes revisitées … De la comptine à Gréco, fallait l’imaginer ! un « fillette » au triple sens… la gamine, la fillette à son papa (glauque le papa) ou la 1/2 bouteille Bordelaise ?
    Merci et bisous

  9. Ah ben! Si après ça on n’est pas sûr que l’alcool bu sans modération est mère de tous les vices 😀 😀 😀
    Bravo, c’est excellent !

  10. Trouble cette fillette 🙂
    Plein d’interprétations possibles 🙂
    Bises Jacou 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :