Agenda ironique au bout du fil de l’ Histoire à suivre d’avril

Ecrit pour Mots en balade chez Evalire, en avril 2015, voici, pour l’agenda ironique d’avril 2016, proposé par Carnets Paresseux,dans son intégralité, à points comptés, mots tissés, brodés sur canevas, voici donc,  sans raccomodage et au fil près:

Histoire à suivre

FILsumma-1

Des mots en balade, pour avril

Voici, ce fil qui, dans mes pensées, se faufile.

Entortillant mes idées, jusqu’à les embrouiller.

De tout cela, labyrinthe confus,

Je découvre, enfin, ce fil d’Ariane.

FIL ARIANE97q4-kpufbeveqjb-daho4

Thésée, ne suis point,

Qui, du Minotaure,  triompha.

Suivant, de mes pensées, le fil,

Un chemin tortueux emprunte,

Tissant,  ce réseau invisible,

A l’image d’une toile arachnéenne.FILARAIGNEEnkdl_20120301164608_20120301164626

J’imagine déjà, les quolibets:

« Hé, t’as une araignée dans le plafond? »

Je poursuis, à la lisière de mes songes

Dénouant ces pièges, filant, surfilant, enfilant

Les uns dans les autres, par dessus, par dessous,

Mes doigts experts, se jouant d’une maille,

D’un embrouillaminis, défont le noeud ultime.

Quelle est cette tension, soudainement,

Manquerait plus que cela  casse,

Patatras, de mon histoire, le fil aurait perdu.

FIL443-B_web_74kVisites insolites à la Saluté Venise 2014 Jean-Jacques Vigoureux

J’en profiterais,  ce peintre de l’éphémère, évoquer.

« L’homme qui peint des toiles d’araignée »

De son art créatif, vous saurez tout, si en-dessous, vous cliquez:

http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/lhomme-qui-peint-sur-des-toiles-daraignee-193089

Pendant, que de ce peintre, l’inventivité, admirez,

Et qu’à mon sort,  vous me laissez,

 

Sans vous inquiéter de savoir

Si avec le Minotaure, je ne risque pas d’ en découdre.

Voici que de fil en aiguille, je remonte la trame

Avançant, à la lisière de mes songes,

Prudemment, point par point,

Fil à fil de l’intrigue,

Voici qu’apparait, adorable, un chaton,

FILchat-domestique-espiegle-jouer-avec-pelote-de-laine-sur-la-surface-blancheLes fils à ses pattes emmêlés.FILfl-dariane-FB

Tellement soulagée, du Minotaure,

Dans ses filets,  n’être point tombée,

Que  ce délicieux spectacle,

Ne cesse de m’amuser.

 

A quoi bon, renouer l’écheveau de mes pensées,

Parfois il suffit de  se laisser porter au fil de l’eau,

MoineauFiler le bon coton, et le parfait amour,

Découvrir le rêve au fil d’une lecture,

Pendant que, sur les fils du télégraphe, piaillent les moineaux,

Tout en assistant au défilé ininterrompu du temps.

.

 

 

FIL2m.media

Je ne rembobinerai pas le fil du temps,

Le chaton grandira,

Avril,  d’un fil ne se découvrira,FIL52581586

Mai, quand à lui, ce qui lui plaît, fera.

La Belle au Bois Dormant

 

 

Ne verra pas défiler le temps.

Toujours désobéira,

A la quenouille se piquera.

FIL73


Publicités
Catégories : Agenda Ironique | 14 Commentaires

Navigation des articles

14 réflexions sur “Agenda ironique au bout du fil de l’ Histoire à suivre d’avril

  1. Madame Jacou a encore frappé : avant tout le monde, la voilà qui dénoue les fils de la pelote. Y a qu’à suivre pour se laisser entrainer, porter par la tension d’une bobine à l’autre. Bravo, Jacou la fripou !

    • Une fois n’est pas coutume. Je te réponds! Juste pour voir si mes commentaires ne sont pas mangés, comme ceux que je fais sur les autres blogs, depuis ce matin! 😉

  2. J’ai adoré suivre le fil de tes idées et le joli marou aux pattes emmêlés m’a bien plût aussi
    Merci de ce partage
    Bon après midi
    Bisous
    Mandrine

  3. Le fil d’avril se découvre tranquillement en passant par le chas de l’aiguille perdue au milieu de la botte de foin de sept lieux. Joliment crochté, ce fil d’Ariane. Arachnée au plafond, file un rêve de coton. 🙂

  4. Pingback: Suivre les fils du fil d’avril (agenda ironique) ! | Carnets Paresseux

  5. Très inspiré ce texte, Jacou !
    j’aime…
    Et le fil d’Ariane est un thème qui m’est cher…

  6. Un mois d’avril qui va défiler à toute allure …
    Joli ce texte-écheveau où en tirant un fil toutes
    les pensées viennent avec …

  7. Ça file et ça défile… mais j’ai suivi le fil!

  8. Très joli et intéressant la façon de tirer le fil de tes pensées!
    (et trop mimi le chaton :))

  9. « File la laine et filent les jours… » Jacques Douai l’écrivait pour la chanson

  10. Joliment tricoté ; je ne connaissais pas ce Jacques Vigoureux…. et voilà que j’aime beaucoup

  11. Pingback: Lire, relire et élire le fil d’avril (agenda ironique) | Carnets Paresseux

  12. Je valide même si je trouve que ça manque de chat !!

  13. Bravo pour ce beau défilé de vocabulaire imagé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :