Agenda ironique de mars 2016 en 52 nuances de vert

Inspiré du défi de Valentyne, 52 nuances de vert, un conte pour l’agenda ironique et ses nouveaux proverbes martiens..

 

Pour le meilleur et pour le citron vert

Nivoikedubleu naquit un jour de grand vent. Le ciel, d’un bleu intense, on y vit un présage. On l’enveloppa de bleu.

Il devint grand maître des bleuets. Vécut une bluette avec mademoiselle Ryjône.

La famille de Nivoikedubleu mit le holà à cette amourette; prétextant que la demoiselle n’était pas de sang bleu.

Dés lors, on le vit  errer, insouciant, en apparence, cachant aux yeux de tous ses bleus à l’âme.

Ses amis, le connaissant bien, tentèrent de le distraire; l’emmenèrent voyager en Bleu de Prusse, le firent naviguer en Bleu Outremer, lui firent découvrir les volcans de Bleu d’Auvergne.

Nivoikedubleu appréciait les efforts de ses amis, montrait un regain d’intérêt pour tous ces Bleus; mais en son for intérieur, il riait jaune. Il aurait préféré voguer sur le Fleuve Jaune, ou participer à la Croisière Jaune.

De dépit, il se fit Casque Bleu, s’habilla désormais d’un bleu de mécanicien; et offrit ses services au premier venu.

Ainsi, il devint tour à tour conducteur de taxis jaunes à New York, éleveurs de canaris dans les iles du même nom, goûteur de petit jaune pour un mandarin, vendeur de mimosa, cueilleur de citrons …et là, il découvrit le citron vert.

Il rapporta ce qui, pour lui, était un phénomène; on goûta, on trouva cela bon; on fit germer les graines; poussa à perte de vue un verger embaumé.

On dut embaucher; vinrent de tous les coins de la planète des gens. Les récoltes étaient très gaies, très colorées. Chacun y allait de sa recette.

Nivoikedubleu se fit des amis rouges, noirs, blancs; il rêvait de jaune. Cette couleur lui manquait. Il interrogea les gens. Ceux-ci en avaient bien rencontré, mais c’était loin, ou il y a longtemps.

Un beau matin, il crut rêver. Là, devant lui, auréolée des rayons pâles de l’aube, si bien qu’il crut à un mirage, se tenait Ryjône. Elle sentait bon le mimosa, ses cheveux étaient doux comme les plumes d’un canari, et ses lèvres avaient le goût d’un citron vert.

Alors, il comprit, que ces fruits n’étaient pas un hasard, mais nés de sa rencontre, lui Nivoikedubleu, elle Ryjône.

Il la fit tourbillonner dans les airs, tournant avec elle; et voilà que les gens d’en bas ne virent plus que du vert.

La famille de Nivoikedubleu fut verte de rage; voulurent  séparer les  amoureux.

C’est à ce moment-là, qu’un vent terrible souffla, tant et si bien que citrons verts et citronniers fortement secoués, les fruits tombèrent en grêle sur le père et la mère de Nivoikedubleu. Pendant ce temps nos tourtereaux, sur un nuage bleu, éclairé du jaune d’un soleil levantin, se mangeaient des yeux et des lèvres. Mains nouées, corps  fondus l’un dans l’autre, des reflets verts auréolaient l’unique silhouette.

On releva les parents, couverts de bleus,  toujours furieux, et rouges de colère. Si bien, qu’ils en devinrent violets. On eut très peur pour eux; une ambulance les emmena à l’hôpital. Ils y restèrent quelques temps. On avait diagnostiqué une jaunisse versicolore.  Nivoikedubleu leur rendait visite, accompagné de Ryjône. De même qu’ils prenaient leur mal en patience, ils finirent par s’habituer à elle.

Et puis, à quoi bon se  faire un sang d’encre; ils voyaient où ça les avaient menés. Cette petite n’était pas de sang bleu, certes, mais y  avait-il péril jaune en la demeure?

Lorsqu’ils furent complètement rétablis, le mois de mars était installé. Ils sortirent le vingt mars, journée internationale du bonheur; et sans attendre, déclarèrent officiellement leur accord à l’union de leur fils et de Ryjône, pour le meilleur et pour le citron vert.

 

 

Publicités
Catégories : 52 nuances de vert, Agenda Ironique, E comme écriture | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Agenda ironique de mars 2016 en 52 nuances de vert

  1. Pingback: Concours agenda ironique de Mars 2016 : Les textes !!! | Une patte dans l'encrier

  2. Charmantes couleurs et délicieuse histoire…

  3. Superbement colorée, cette petite fable verte donne le ton (brillant) à l’agenda ! Bravo Jacou la fripouille !

  4. Je n’y aie vu que du feu à cette belle histoire d’amoureux qui se trouvent (en vert et contre tous)
    Bravo Jacou 🙂

  5. Vous nous en faites voir de toutes les couleurs. Belle palette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :