Maman, les petits bateaux

Ecrit pour miletune, « Spécial cinquième anniversaire »

BATEAU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JL Harel, Lady of Avenel

Maman, les petits bateaux.

Maman m’avait prévenue : « Attention au chant des sirènes. »
Je voulais voir le monde, voguer de mes propres voiles.
Je coupais le cordon, qui m’attachait au port.
Partant au gré du vent, moi le « Petit poisson volant »
Ainsi m’avaient baptisé les compagnons de ma mère.
Je m’étirais, grandissais, porté par les flots amicaux.
Baigné, léché, caressé, je jouais avec l’écume
Dansant sur le sillage blanc laissé par mes semblables,
Glissant sur le toboggan des vagues grandissantes,
Repartant de plus belle à l’assaut de leurs crêtes.
Une accalmie, un rayon de soleil, miroir immobile,
Clapotis, soudain spectacle inouï, au milieu de la grande mer,
Un ballet de jets d’eau, de partout jaillissaient,
Accompagné, rythmé, musique étrange et belle.
Je me laissais guider vers elle, fasciné du spectacle.
Puis plus rien, le trou noir, lumière évanouie.
Fin de l’aventure, me voici, échoué,
Dans le ventre d’une baleine, pour l’éternité.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture, Les mots photographes, Miletune | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Maman, les petits bateaux

  1. Joli ! et joyeux cinquième anniversaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :