Hélitron

Samedi 9 janvier 2016, une publication d’oublié.

 

Ecrit pour ecritoire TITRE DE MAI : Histoires Rondes
Contraintes :
1 ) Utiliser le mot « rond » (ou similaires phonétiquement : ron, rhon, raum, etc.. ) dans le titre et au minimum une fois dans le texte
2) Utiliser un des monuments ronds que vous trouverez sur l’autre blog de Jean-Marie Dutey : comme cadre de l’action racontée.

RONDblog-stone-art-photo-07

 

Hélitron

C’était l’été. Dans la lande, nous nous promenions, ma soeur et moi. Non loin de cette  forêt que,  petites, nous  nommions,  forêt des fées.Un jour, nous étions tombées en arrêt devant un phénomène étrange : comme si quelqu’un avait peint un cercle sur le pré. Un cercle plus vert, herbe plus touffue, plus haute.
Le lendemain, nous retournâmes avec maman, lui montrant notre découverte.
Les brumes enserraient le paysage, des écharpes féériques restant accrochées aux branches.
Maman nous dit alors que c’était un cercle de fées, ou rond de sorcières. Elle nous conta les légendes merveilleuses qui s’y rattachaient ; nous expliquant que les fées venaient, en ce lieu,  danser   au clair de lune;  en ronde, sur des airs enivrants et enchantés , n’effleurant aucun   brin d’herbe.
Alors se dessine  un anneau magique, où poussent des champignons  ; après avoir dansé, elles s’y reposent.

Nous rentrâmes à la maison, émerveillées, et en même temps troublées par un évènement inattendu.
Nous l’évoquions,  approchant, curieuses de revoir ce  lieu magique.
Il y avait longtemps que nous ne croyions plus aux fées et aux sorcières.
Nous tendîmes l’oreille en même temps. Quelqu’un fredonnait ; quelque part ; dans le lointain. Quelqu’un dans notre forêt des fées. La voix se rapprochait; nous percevions des sons apportés par le vent ; puis le chant se précisa, léger, égrenant des mots :

Une pincée de diamants, encore une émeraude
 Allons à la maraude, cueillir les jolis rubis
 Une très belle opale, venue de l’océan
 En ses eaux de turquoise
Qui tournent à l’orage,  deviennent topazes
Quand brille le soleil, une perle jaillit.
La terre en feu nous a offert ceci
Un beau grenat, par ci, un onyx par là
Un deux trois, une agate,
Quatre cinq six, un saphir,
Sept huit neuf, un lapis lasulis
Dix onze douze, quelques tourmalines
Une pincée de diamants, encore une émeraude

Allons à la maraude, cueillir…

La chanson s’éloigna, comme elle était venue. Nous avançâmes vers l’endroit d’où semblait venir la voix.
Soudain, parmi les herbes folles, à l’orée du bois, nous tombâmes en arrêt devant un phénomène étrange. Nous étions à nouveau petites filles. Mais maman n’était plus là.
Ce fut ma sœur, qui , la première comprit. Elle poussa un cri : « Regarde, les… les perles. »
Le jour où nous l’avions amenée voir l’anneau des fées, maman avait perdu son collier. Ce jour là, d’autres jours encore, nous le cherchâmes. Nous ne le retrouvâmes jamais.
Aujourd’hui, il apparaissait, sous nos yeux, d’abord, ce petit tour de cou, perles de nacre blanche, qui faisait briller ses yeux, mais aussi, le grand collier multicolore, ses « perles précieuses en toc », disait-elle, ajoutant « Mes  vraies perles, c’est vous, mes trésors. ». Et elle nous apprenait, montrant les fausses perles, le nom des pierres imitées.
Elles étaient là étincelant, cernant des cailloux joliment posés en spirale, succession de tons verts, et rose foncés, dessinant la  délicate coquille d’un colimaçon.
Nous n’avons touché à rien, le souffle coupé.
Quelquefois, il nous arrive de fredonner :

Une pincée de diamants, encore une émeraude
  Allons à la maraude, cueillir les jolis rubis

……………………………………………………………………….

 

Publicités
Catégories : Les mots photographes | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Hélitron

  1. Très joli, photo et texte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :