Pâtissons ensemble (Tautogramme la suite, 8)

Pascaline, était notre cuisinière, et la mère de Mariette,

Pâtés, potages, rôtis, ragout, tout cela, elle cuisinait à merveille.

Par tradition familiale, ma mère confectionnait les desserts.

Pagodes meringuées,

Papillons en sucre filé,

Palmiers de sultan loukoumé,

Palais fourrés chocolat,

Palanquin de délices raffinés à la chinoise,

Parabole ananaesque,

Parallèlement, s’entassaient autant d’assiettes sales, qu’elle utilisait d’oeufs.

Pascaline contemplait la montagne de vaisselle, proportionnellement inverse à la dimension du dessert.

Parfait, ricanait ma mère.

Patatras, la mousse s’effondrait, le caramel brûlait.

Patinant sur le carrelage, l’aide à la vaisselle, lavait, rinçait, récurait.

Patronne de m…pouvait-on lire dans ses yeux, tandis qu’elle essuyait, remettait tout en ordre.

Parolière plus tard de chants révolutionnaires,

Participant à des luttes et manifestations ouvrières,

Parcours classique de la combattante,

Parfaisant son éducation, grâce à ma comtesse de mère.

Publicités
Catégories : Feuilleton tautologique endimanché | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Pâtissons ensemble (Tautogramme la suite, 8)

  1. Où mène l’abus de sucre… 😀

  2. Ananaesque, c’est rocambolesque !

  3. Ah servir chez les nobles… La galère… 😉

  4. ah cette vaisselle quelle plaie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :