Agenda ironique du mois onzième- Petit Matin calme Appelle- Moi

Suite et fin de ma recherche du village et de l’ heure (ici) à laquelle on débouche une bouteille de scotch, au son des cornemuses, pour le premier à arriver à cette page blanche. C’est moi qui ai gagné. Je viens d’apprendre que mon facteur(le début de l’histoire, est ici), en douce, faisait les mêmes recherches. Il aurait échoué de la longueur d’une dent de timbre.

Pour l’agenda ironique du mois onzième  chez martine, écrit’urbulente.***

 

Petit Matin calme Appelle-Moi

 

Petite Montre (PM) appelle Ancienne Montre (AM)

AM à PM: reçu 5 sur 5.

PM à AM: votre fuseau horaire avance de deux heures.

AM à PM: attention, espions.

PM à AM: ah, bon?

AM à PM: ce n’est pas le bon message.

PM à AM: j’ai oublié.

AM à PM: La persistance de la mémoire.

PM à AM: Dali, 1931

AM à PM: votre mission: retrouver une page blanche.

PM à AM: je vois. reçu 3 sur 3.

AM à PM: erreur agent PM. Un seul essai.

PM à AM: je ne vois pas.

AM à PM: destruction programmée à 3heures.

PM à AM: trois heures Avant ou Apr…screutchchchchchcheueueueeeeeeeeeeeeeeee, tit tit tit…

C’est encore quoi, ça?

La neige! La neige, d’habitude cela tombe joliment, silencieusement, ça ne fait pas ce boucan d’enfer! me dis-je, encore à moitié endormie, la tête posée sur mon douillet, jaune fluo oreiller. Jaune fluo! J’ai déjà acheté les draps? Et je ne m’en souviens pas! Sscreutchchchchchcheueueueeeeeeeeeeeeeeee, tit tit tit…et jaune fluo? Et puis, toi la neige, ferme-la! Sscreutchchchchchcheueueueeeeeeeeeeeeeeee, tit tit tit…je vais déscreutcher cette neige parlante, vite fait, bienfait, mais c’est la télé qui screuntche! Je me suis endormie pendant que je regardais la cassette de Jean. Sur la table…quoi, sur la table? Pas dans le lit. Jaune fluo, mais non, pas le lit, la table! Je n’ai donc pas acheté de nouveaux draps. Je n’en ai pas besoin, d’ailleurs; j’en ai une pleine armoire; de ma mère, de mes grands mères, brodés, en coton, en lin, certains tous neufs, jamais utilisés; juste pour faire joli dans le trousseau de la mariée. J’en étais où, le trousseau de mes grands mères, les draps, l’armoire, nouveaux draps, la table, le lit, jaune fluo, la nappe; non, pas la nappe, j’y avais pas pensé; et pourquoi, elle est jaune fluo? Elle pourrait être, je sais pas, moi, verte, bleue, rouge, orange, violette…c’est pour pas que tu te cognes dedans la nuit. Pourquoi je me cognerais la nuit? Quand tu fais le fantôme à trois heures du matin. Ah, bon, je savais pas que j’étais funambule. Pas funambule, somnambule! Funambule, somnambule, tout ça c’est juste une histoire de bulles; pour avoir le fun et le somnan; au fait ça fait quoi d’avoir le somnan? Bule avec un seul aileu! Ça fait quoi d’avoir le somnan, je te demande, je le sais qu’il n’y a qu’un seul aileu à som…qu’est-ce que tu racontes, y’a pas d’aileu à somnan! Tais-toi, tu deviens somnante. Somnante et trébuchante? C’est une histoire de sous, ça. Tu es  assomnante,; tu me fais dire n’importe quoi! Tais-toi ou je t’assomme! Il faut dire je te somme de, encore une histoire de sous? Non de sommeil, Tu vas la fermer! Je te somme de te…il neige!

Des neiges eidernelles volent en tous sens, c’est beau, c’est léger, c’est doux, c’est chaud. Bataille de polochons, oreillers, édredons.

Edredon, nom d’un polochon, il y en avait pleins sur la cassette, envoyée par Jean; des gros, des longs, des maigres, des raplaplas…

Edredon: v. à Eiderdown

Eiderdown: petite île écossaise, apparue en 18.3( mon dico n’est pas tout nouveau et sent un peu le moisi, alors cest peut-être 1803, 1813, 1823, …1893), découverte par l’équipage d’un bateau norvégien le  « Page Blanche », dans la mer du Nord, au nord est des Iles Shetland; v.à. Page Blanche. Au moment du solstice d’été, on peut apercevoir le soleil de minuit (mon cher frère, aurais-tu  quitté Aurore Boréale pour Nuit Polaire?)

 

Page Blanche: bateau norvégien dont l’équipage découvrit l’île Eiderdown;  attirés par des piaillements, ils découvrirent une multitude d’oiseaux nichant sur un lopin de terre ne figurant pas sur leur carte. Intrigués, ils reconnurent des canards eider. Certains marins y virent là une raison de s’installer avec leurs familles; faisant commerce de plumes plutôt que commerce de poissons. Une ville naquit, Album; v.à Album

Album: v.à Alba Eun; unique ville de l’île  britannique Eiderdown; v.à Eiderdown Isle Connue autrefois pour le commerce du duvet d’eider, v.à eider

Alba Eun: nom donné à la ville fondée par des marins sur l’île Eiderdown,  plus tard devint Album. v; à alba et à eun.

Alba: nom gaëlique de l’Ecosse, signifie blanc.

Eun: oiseau en gaëlique.

eider**:emprunté à l’angais, qui parvient via l’allemand ou le néerlandais de l’islandais æðarfugl « eider à duvet », et son nom italien, edredone, rappelle l’édredon fait de duvet de plumes, lui aussi emprunté au danois ederdunn « duvet de l’eider ». C’est un canard de 50 à 71 cm de long avec une envergure de 80 à 108 cm, pesant entre 1 200 et 2 800 g. Ce sont de gros oiseaux aux formes massives.oiseau dont les plumes – qui fourrent les duvets de luxe et les doudounes de l’Europe continentale – tiennent bien au chaud et les œufs et les hommes. Il n’y a plus de ramassage de duvet d’eider de nos jours en Grande-Bretagne, mais la vue d’un groupe d’eiders nageant tout près des rives écossaises peut réchauffer le cœur des férus de nature.

J’avais réuni tous les ingrédients pour trouver mon frère et le village. Sur un vieil atlas, pas encore moisi, je découvris cette carte.

AGENDA CARTE AMELIOREE

Oui, bon, quelques indications, pour ceux qui n’auraient pas de loupe: au sud de Page Blanche Beach (au nord de l’île), et à l’ouest d‘Eider Mount, se trouve Album. Côte ouest, Cronopes Beach (en hommage à Julio Cortázar), au sud sud-est Memory Beach (en hommage aux montres de mon fr…heu de Dali et son tableau Persistance de la mémoire-il ne fait aucun doute qu’en arrière-plan des molles montres, ce sont les côtes nord est de Eiderdown Isle)

Plus aucun doute. Les contours, exactement les mêmes que sur la carte postale. J’en étais sûre, montres en moins. Voilà donc les montres à remonter la mémoire, de mon frère. Il avait enfin réussi.

A  3 heures am, dans le village d‘AlbuM, on trouvait sur la plage, la blanche page.

J’écrivis sitôt à mon frère.

Monsieur Jean Neige

3, rue Julio Cortázar *

Album

Ile d’Eiderdown

ECOSSE

Cher frère. J’ai trouvé! Je sais où tu habites, que maintenant tu peux enfin exercer ton métier d’horloger, que ton écossais en kilt s’appelle Pol Noirpetitrou, que tu es un nouvel adorateur du soleil de minuit; j’espère que tu m’en enverras un. Mais dis-moi, comment sais-tu que mon facteur collectionne les timbres? Non, pas la peine de me répondre. Mon courrier arrive poste restante; ainsi, j’évite les réveils intempestifs, rose fluo ou pas, voire tempêtueusement tempêtants.

Je t’embrasse, cher Jean, ou faut-il t’appeler Iain?

Blanche Neige

Ma nouvelle adresse

Mademoiselle Blanche Neige

Poste restante

Boîte 3 PM( juste après ma sieste)

Agendironie

PETIPOI

FIN  THE END FINAL

 

*Julio Cortázar: découvreur d’êtres très verts et humides, on peut dire inventeur des cronopes (les termes en gras ne sont que pures suppositions de ma part; mon dico, comme signalé plus avant, présentant des taches de moisissure inopportunes)

**j’ai trouvé cela dans un dico pas moisi (W…….A)

***Lisez aussi, participez au Mémorial Poétique du 13 novembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Catégories : Agenda Ironique | 12 Commentaires

Navigation des articles

12 réflexions sur “Agenda ironique du mois onzième- Petit Matin calme Appelle- Moi

  1. Jaimerais en savoir plus sur le beau Pol Noirpetitrou, car il est beau n’est-ce pas ??? !!! 😉

    • Je pense que tu devrais aller faire un voyage à Eiderdown. Si tu le rencontres, tu me diras tout. Blanche Neige n’en sait pas plus que moi. 😀

  2. c’est bien trouvé

  3. Que de trouvailles, on dirait l’ogre sur la piste du petit poucet ! je me demande si c’est grain vrai ou des petits cailloux ?
    Bises

  4. Pingback: Dans 4 jours, il sera 3 heures. | Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  5. Pingback: Heure 3, jour 26, mois 11: la votation | Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  6. J’aime beaucoup (entre autre) les neiges eidernelles….
    et finalement, dans le bordelais, on ne boit pas que du produit du cru, hein ? 🙂

  7. Jolie enquête dictionnariale !!

  8. J’aime beaucoup le dialogue surréaliste de AM Et PM 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :