Omar Youssef Souleimane

Omar Youssef Souleimane est né en 1987 à Quoteifé, sur les plateaux du Kalamoune à une quarantaine de kilomètres au nord de Damas. Après OMAR YOUSSEF SOULEIMANEavoir obtenu un baccalauréat scientifique en 2005, il étudie la littérature arabe à l’université de Homs. Entre 2006 et 2010, il a été correspondant de la presse syrienne, et a collaboré avec de nombreux journaux arabes. Il est l’auteur de livres de poésie, (Chansons de saison) en 2006, ( je ferme les yeux et j’y vais ) prix koweitien Saad Al Sabbah en 2010. Ayant participé aux manifestations pacifiques dès mars 2011 à Damas puis à Homs, il a été recherché par les services de renseignements syriens. Afin d’éviter la prison, il est entré dans la clandestinité et est parvenu à quitter son pays. La France, où il vit depuis 2012, lui a accordé l’asile politique en 2012.  Il a publié Il ne faut pas qu’ils meurent en 2013 aux éditions Al Ghaoune – Liban, La mort ne séduit pas les ivrognes en 2014, bilingue, français/arabe, aux éditions L’oreille du loup – Paris, un film a été réalisé sur son poéme  » Je ne suis plus personne ».

Vivant en région parisienne, il y poursuit ses études à l’université (Paris8) et continue son oeuvre poétique.

– See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/po%C3%A8tes/omar-youssef-souleimane#sthash.v0JAaawx.dpuf

(Source: wikipédia)

Omar Youssef Souleimane était invité au Festival International d’Histoire de Pessac, qui devait avoir lieu du 16 au 23 novembre 2015.

Thème de ce 26 ème festival: Un si proche Orient.

Il était invité à un Café Poétique avec Syrie sans frontière, intitulé « Miroir d’une guerre cachée ».

Le festival n’a pas été annulé, mais  reporté.

PARIS 13 novembre

Publicités
Catégories : 13 novembre 2015, Les mots biographent | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Omar Youssef Souleimane

  1. Pingback: Mémorial poétique du 13 novembre 2015- Je ne peux pas venir d’Omar Youssef Souleimane | Les mots autographes

  2. Merci Jacou.

  3. Une bien belle personne. Merci.

  4. Pingback: Mémorial poétique du 13 novembre 2015 | Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  5. Merci pour ces informations sur ce Youssef Seleimane.
    J’ai vu ton com, mais ton lien ne fonctionne pas, impossible de le changer on tombe sur la bannière, puis plus rien que ces mots : « Rien de trouvé
    Toutes nos excuses, mais la page que vous demandez est introuvable. Essayez de lancer une recherche » .. Bizarre non ?
    A bientôt.

  6. un homme que l’on doit apprendre à connaître

Répondre à Fabrice Parisy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :