Pot au roses (suite de Calamité bien ordonnée) (Tautogramme la suite, 2)

La suite en totaugramme. Le premier épisode, ici.

Pot aux roses

Potins, je ne les écoute point.

Popotin distingué et hautain,

Port altier en lambeaux,

Poline G. de Saint Martyr, comtesse,

Polit ses ongles cassés.

Potins, répète-t-elle. Je ne les entends point.

Pots pourris, fleurs fanées s’éteignent dans les vases d’argent

Pommes flétries, ses joues sont devenues.

Postiche, jadis élégamment poudré

Posé de travers, décoiffé,

Portrait de ma chère mère.

Posément, je contemple les ravages.

Pochés ses yeux, qui me menaçaient,

Postillonnante sa bouche, coassant

Polaire et me traitait de catin.

Positivement déchue, chère mère.

Potins, se désagrège-t-elle. Je vous hais!

Publicités
Catégories : E comme écriture, Feuilleton tautologique endimanché, Jeux d'écriture | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Pot au roses (suite de Calamité bien ordonnée) (Tautogramme la suite, 2)

  1. Çà ne s’est pas arrangé depuis le premier épisode didon ! mère a décati !!!

  2. ce n’est pas beau de haïr alors qu’on demande la paix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :