Partir un matin d’automne

Ecrit pour Tisser les mots, proposition 47

BANDEAU GRAPHIQUE ; les mots…

47

Le bandeau graphique du blog a été réalisé en utilisant le texte que j’avais écrit à mon tout premier atelier d’écriture il y a… quelques lunes !

Alors, comme le blog est un espace de partage, je vous propose de jouer avec ce bandeau graphique. 

LA PROPOSITION
Amusez-vous à récupérer, le plus possible de mots, d’expressions, de phrases qui sont en filigrane et mettez tout ce matériel à votre sauce personnelle en récréant un nouveau texte.
LES CONSIGNES
– Donnez un titre à votre texte
– Le genre est libre : correspondance, poème,recette…
– Votre texte fera 20 lignes maximum
– Mettez les mots récupérés en gras ou en couleur dans votre texte.

Partir un matin d’automne

Dans son sac, quelques cailloux, histoires de chemins vagabonds.

Bondissent devant ses yeux  cabrettes indociles, et rieuses.

Rieuses aussi les perles rosées du matin d’été, miroirs pour ailes frissonnantes.

Frissonnantes enchanteresses, les vagues de ce blé ondulant sous le vent.

Vent,  bruit de  mer, s’envolent les mots, porteurs de lettres.

Lettres bavardes, taciturnes ou muettes, s’éloignent sans bruit.

Bruit silence de ces mots, qui ne grincent pas, sensation de vide.

Vide de cette maison.  C’est décidé, aucun feu il n’y laissera.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “Partir un matin d’automne

  1. Aïe aïe aïe, je cherche le nom de la figure de style que tu utilises…

    • Bonjour, je te propose marabout, anadiplose, dorica castra…et aller voir sur http://zazipo.net/, trouvé chez carnets paresseux, adepte oulipien. 🙂

      • Eh ben voilà, je tournais autour de cette anadiplose ! Quant à dorica castra, c’est une belle découverte et ça va mettre du beurre dans les épinards de mes trois p’tits chats… chapeau d’paille…
        Moi aussi, je suis une grande adepte oulipienne 😉

    • Ajouter à la liste précédente, la concaténation.
      Exemple: Il était une fois Anadiplose, ose la concaténation, nationalisant un marabout, boudant, faisant le gros dos, Dorica castra met tout le monde d’accord (ou Dorica castra tout ce beau monde) 😉

  2. dommage je ne peux répondre à ton défi trop de retard dans mes commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :