Calamité bien ordonnée

En ce dimanche 8 du mois onzième de l’an 2015, je me suis essayée au totaugramme.

Calamité bien ordonnée

Caché à demi derrière le rideau,

Caresse du regard mon image,

Cachemire et pantalon moulant.

Camouflée dans une vaste houppelande,

Catastrophe, ma mère!

Catin maudite, hurle-t-elle. Au couvent!

Carmélite contre mon gré, au carmel, suis retenue.

Cavalière émérite, à m’en échapper, ai réussi.

Carol près de la rivière m’attendait.

Cabrioles dans l’herbe tendre,

Cascades de rires emmêlés,

Camarades innocents deviennent amants.

Cadeau de la vie retrouvée.

Capoté, votre plan, ma chère mère.

 

Catégories : E comme écriture, Feuilleton tautologique endimanché, Jeux d'écriture | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Calamité bien ordonnée

  1. et toc !!!!

  2. c’est bien dit

  3. Pingback: Pot au roses (suite de Calamité bien ordonnée) (Tautogramme la suite, 2) | Les mots autographes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :