L’agenda ironique d’octobre 2015 sera octobrien ou pas

Pour continuer l’agenda ironique, j’emprunte à Carnets Paresseux son Septembrien, le transformant en octobrien.

Je vous invite à cette Grande Participation en Ecriture Octobrienne.

Octobriennes et octobriens distingué(e)s ou pas (le » ou pas », emprunté à Martine, gagnante officielle), je vous propose de puiser, sans vergogne, votre inspiration dans plusieurs textes que je vous propose, comme je l’ai fait en empruntant deux personnages anodins dans le texte « En vis-à vis » chez Carnets Paresseux », les faisant vivre dans « Amours dans une vitrine ».

Textes proposés:

La référence au « bâtard » qui avait provoqué les gloussements dans la boulangerie n’avait toutefois rien à voir avec Fatima. Il s’agissait d’un bâtard au sens littéral, qui devait être bientôt baptisé dans l’église du village; nul ne savait encore qui en était le père.

Tout cela Fatima l’apprit par Samuel quelques minutes plus tard, lorsqu’elle le rejoignit dans le garage pour lui confier son vélo dont la chaîne avait sauté. Il l’avait  lui-même su par son nouvel ami, Achille le chef de gare.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Ce soir-là, un groupe de touristes américains affamés bavardait gaiement autour d’une rangée de tables au café Jean Valjan, lorsque le camion rouge des premiers secours arriva avenue Victor- Hugo, à toute vitesse, avec gyrophare et sirène. Trois des convives se précipitèrent à la porte et virent les pompiers , en uniforme sombre et képi, sortir une civière et un bidon d’oxygène. Une seule femme de la bande observa que ces jeunes pompiers en uniforme bien ajusté et petit képi étaient drôlement mignons.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Leur conservatisme, aussi apparent dans l’immuable chemise blanche et cravate de M. Richard que dans les non moins immuables ensemble tricotés de Mme Richard, était une chose innée qu’ils avaient en commun. Ils n’avaient touché ni au décor en plastique ni aux éléments de néon qui avaient été installés juste avant leur arrivée.

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

La veille du jour où elle avait décidé de partir, la comtesse cessa de boire et de manger. A son âge, ce n’était pas bien dur, mais c’était nécessaire, elle ne voulait pas avoir à utiliser les toilettes du train. Un jour, à l’âge de huit ans, elle était entrée dans les toilettes de première classe dans un état innomable, et plus jamais elle ne s’était laissé prendre au risque de revivre une telle situation.

 

Vous pouvez mélanger les textes, pour votre inspiration. Ecrire autant de textes, même plus que le nombre de textes proposés à votre inspiration.

Plumes légères, plumes inspirées, envolez-vous, bordeaux_theatre_08Polymnie vous ouvre ses bras*. 

 

Le concours se termine le 24 octobre. Pour ce qui est des votes, je vais essayer de me débrouiller; sinon j’emprunterai les connaissances**des uns et des autres, qui voudront bien me prêter leurs lumières.

Résultats du concours, le 3 novembre (je ne pourrai pas avant).


AGENDA lecteur_lambda_bn2

*Bon, oui je sais, si elle ouvre ses bras, les feuilles vont tomber; c’est juste une image. Enfin, une statue. Je ne résiste jamais au plaisir de montrer un petit détail de Bordeaux.  😉

**Je profite de cette rubrique pour dire que j’en ai marre de trimballer comme arrière-plan de mon blog cette horreur de faux plancher, apparu avec en-tête de dromadaire sur fond de pyramides. Si j’ai réussi à mettre l’en-tête de mon choix, malgré moult essais, je n’arrive pas à me débarrasser de cette horreur. Si quelqu’un pouvait me dire quoi faire.

Catégories : Agenda Ironique, Jeux d'écriture | 44 Commentaires

Navigation des articles

44 réflexions sur “L’agenda ironique d’octobre 2015 sera octobrien ou pas

  1. Va falloir souquer ferme, moussaillons. Bon, en ce qui concerne l’arrière-plan, je vais dans « tableau de bord », puis « apparence » puis « arrière-plan », puis « couleurs arrière-plan ». Mais comme ton thème est différent du mien, je ne sais pas trop si tu vas y arriver par ces commandes. Courage ! J’ai eu la même blague que toi.

    • Merci.

    • Merci pour ces conseils; j’ai essayé mille et une fois, voire plus…mais Shéhérazade n’a pas fait de miracle. J’enregistre, j’enregistre. Tant que je ne vais pas vérifier, tout est beau dans le plus beau des blogs; et puis plouf, à nouveau ce plancher…
      Je vais y arriver,..screugneugneu de screugneugneu…:D

  2. Je ne comprends toujours rien au fonctionnement de l’agenda ironique si ce n’est qu’il faut voter pour un texte mais je ne sais pas pourquoi ça change d’organisateur tous les mois, ça me perturbe et je ne saisis pas les consignes (suis un peu bouchée parfois tu sais) !!! Et pourquoi faut-il s’inspirer d’autres textes ? Ho lala que c’est compliqué !!! 😥 Bon, en attendant j’ai trouvé tes petits textes charmants ! 🙂 Pour le « fond » WP, visiblement personne n’arrive à en changer depuis le bug de l’été dernier, c’est ça ou aller dans « personnaliser » et se contenter d’une couleur neutre (du blanc au noir en passant par le rose, rouge, bleu, jaune, vert, etc). Je vais encore essayer et si je trouve, je te le dirais mais j’avoue que je cale aussi sur le sujet, n’ayant pas eu vraiment le temps de m’y pencher… Bises Jacou ! 🙂 et merci…pour ce que tu devines, je vais te répondre très vite !!!

    • Merci pour tous ces conseils. J’ai donc été victime d’un bug; en effet je traîne ce faux plancher depuis juillet. Heureusement, j’ai pu chasser le dromadaire.
      Pour ce qui est de l’agenda, lorsque j’ai écrit Amours dans la vitrine, quelqu’un, Anne, je crois, a suggéré que ce pourrait être un sujet de l’agenda ironique; voilà pourquoi je propose ces textes, qui peuvent, par certains détails ou idées nées de leur lecture, être créateurs d’histoires.
      L’agenda est organisé chaque mois, par celle ou celui, dont le texte a été élu à l’unanimité; en principe, car je ne suis pas du tout l’élue du mois de septembre. C’est Martine(http://ecriturbulente.com/), la Grande Gagnante. 🙂
      Bises. A bientôt.

      • L’agenda ironique est né par hasard en février dernier, et donne lieu à deux votes : un pour un texte (remporté par Martine en septembre) et un pour le blog qui hébergera le jeu le mois suivant : les mots autographes ce mois ci (félicitations, au passage). Les consignes sont à la discrétion de l’organisateur, avec a priori un peu d’ironie et de calendrier.

        belle idée, les petits textes à mêli-mêler !

      • Bonsoir Jacou,
        Je puis vous expliquer comment faire. Je viens encore de changer mon arrière-plan. Je fais quoi j’écris un article déjà fait sur mon blog :
        https://filasuivre.wordpress.com/2015/07/09/vous-avez-des-problemes-a-mettre-un-nouvel-arriere-plan-dans-personnaliser/
        Depuis lors, le « exit the preview » n’est plus d’actualité puisque c’était le bug. A ce jour, suffit de faire clic sur le rectangle, et ensuite de suivre ce qui est écrit.
        Avant-hier, j’ai eu des soucis. La roulette sous mozilla et windows7 n’arrêtait pas de tourner. Et oui une fois de temps en temps faut nettoyer ses caches et fichiers temporaires.
        Puis j’ai changé mon fond de blog, et ai remis les fleurs. Comme cela ne voulait pas venir, j’ai fait clic sur terminer ensuite sur enregistrer et publier, et puis j’ai fermé le cadre blanc avec la croix en haut à gauche. Et je suis retournée en faisant clic sur afficher mon blog, et c’était ok. C’est je pense lié à mon navigateur Mozilla. Si vous avez google chrome, essayer avec ce navigateur là.
        Je comprends que cela ne te satisfasse pas. Et pourtant je change d’arrière-plan, j’y arrive.
        Dans certains thèmes, il n’y pas d’arrière-plan, ceci comme avant. Nous avons alors une palette de couleurs, et nous pouvons la personnaliser. Voilà quelques infos supplémentaires, détour via un petit HS sur l’informatique.

  3. A reblogué ceci sur Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.et a ajouté:
    Les octobrien.ne.s vont devoir se creuser la cervelle avec l’agenda ironique proposé par Jacou…

  4. A ta place, je mettrais un lino imitation parquet en fond… Plus facile à entretenir !

  5. Si tu mets de la moquette on va croire que tu la fumes !!! 😆 Je commence à comprendre mais je ne suis pas du tout inspirée ! 😥 D’autant que je n’ai pas tout suivi…depuis juin, alors ça me complique sérieusement les choses ! 🙂

  6. re-moi Jacou,
    J’aimerais participer, mais moi n’en avoir rien compris. Bon je vais chercher, et si je trouve pas, je reviens te poser la question. Je vais essayer de ne pas m’y prendre à la dernière minute 🙂
    Bisous et ta statue du haut de l’Opéra de Bordeaux est superbe 😉 Je les aime aussi, les muses.
    Geneviève

    • Tu as tout ton temps; fin du « concours » le 24 octobre.

      • Bon après-midi Jacou,
        Oui oui, le temps 🙂 haha !!! seulement j’ai pas trop d’idée…. pff !!! va falloir que je creuse dans tes textes. Je n’ai pas le talent du groupe 😉
        Merci pour le rappel de la date 🙂
        A bientôt.

      • Je suis sûre que tu vas très bien te dépêtrer de tous ces textes. Fais donc une approche de photographe. 😉

  7. Bon et ben on va s’y coller ! après un collage d’image, un collage de mots ! je vais rechercher ma superglue et voir si la fée bleue veut bien me filer un coup d’arc en ciel sur ce coup là !
    Bises et courage pour l’organisation ! pour la date ça ne me dérange pas du tout au contraire, plus c’est long…comme dit le proverbe !
    Bises

  8. A reblogué ceci sur monesilleet a ajouté:
    Et voilà c’est parti pour octobre, octobrien avec brio, brioche, et petit thé au coin du feu parce qu’on commence à sentir l’automne ! Ca va nous donner du temps pour réfléchir à ce que nous propose la grande Jacou ! A vos plumes ! Je vous lis tous en ce moment même si je ne commente guère, ça va durer encore un mois ou deux, mais ensuite ça devrait rentrer dans les rangs ! Formation, déformations ?
    Bises

  9. Pingback: Concours agenda ironique d’Octobre « L’agenda ironique d’octobre 2015 sera octobrien ou pas  | «Une patte dans l'encrier

  10. Je vais laisser infuser tout ça jusqu’à l’étincelle du stylo, pour l’instant le bougre, il renâcle encore.

    • Ton stylo nous a montré, que, dans la pire des situations, il est toujours capable de rebondir. Que son imagination infuse! 😀

      • Je vais lui faire confiance, il saura pour moi écrire pour l’octobrienne que tu es.
        Mais où est donc passé ce si joli plancher de lino imitation bois ciré ?
        Le nouveau décor froufroutant me plait, et même beaucoup. Le tulle est étoilée, vive la magie de ton nouveau décor. 😀

  11. A reblogué ceci sur L'impermanence n'est pas un rêveet a ajouté:
    Mosaïque de textes, et ce plancher ciré qui n’en finit pas de se trimbaler en arrière-plan, l’ironie d’octobre va se laisser déguster au bon cru Bordelais. Reste plus qu’à cogiter jusqu’à la lie. 😀

    • La concierge en avait assez « d’astiquer ce plancher pourri, que même quand je l’ai frotté, c’est comm’si j’avais rien fait…si c’est pas malheureux, avec tous les sous qui se font, et radins, avec ça…je vais me plaindre au syndicat, prendre un congé de maladie, vite fait-bien fait, pour cause de plancher de mauvaise qualité. » Octobre rouge est aussi passé par la loge des concierges.
      Pour amadouer la concierge, qui n’est toujours pas dans l’escalier, ils lui ont offert ce décor de rêve.

  12. Pingback: Aujourd’hui comme un AVIS A LA POPULATION – 3 septembre | La jument verte

  13. Le fait est que ce faux plancher ne facilite pas la lecture… 😉

    • De plus, il n’invite pas à s’asseoir dessus, pour lire tranquillement les textes des autres. 😉

      • Mais ça s’est arrangé quand même, tout à l’heure j’avais le faux plancher même sous le texte et les commentaires (mes pauvres yeux…). Tu as dû faire quelque chose.

  14. Pingback: Les Conférences du Professeur Taurus | Écri'turbulente, c'est en écrivant qu'on devient écrevisse.

  15. Pingback: Les derniers jours des sourds (Impromptus littéraires et Agenda ironique d’octobre) | Anne de Louvain-la-Neuve

  16. Pingback: Au risque de revivre une telle situation | L'impermanence n'est pas un rêve

  17. Pingback: Les derniers jours des sourds (Impromptus littéraires et agenda ironique octobrien) | Anne de Louvain-la-Neuve

  18. bonsoir Jacou

    Ma participation sera pour samedi (dernier jour) car je fais un doublé avec les plumes 😉

    lien de l’article programmé :
    https://lajumentverte.wordpress.com/2015/10/24/venise-l-a-miami-balylone-et-veules-les-roses/

    bises

  19. Je double aussi avec les plumes, et voilà le lien qui s’ouvrira demain : http://wp.me/p3i9co-1bI

  20. Pingback: Venise, L.A, Miami, Ystad, San Francisco, Babylone et Veules les Roses | La jument verte

  21. Pingback: L’ombre d’octobre | carnets paresseux

  22. Pingback: Agenda ironique de mars : des proverbes et du rail… | Carnets Paresseux

Répondre à Anne de Louvain-la-Neuve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :