Epi quoi?

Epi quoi?

Epi trop cramé

Epitre o’ tu manques de charme

Eh! Pitre au caramel,

Tu m’interpelles, m’ensorcelles, m’entortilles,

Ne reste plus qu’une guenille.

Epitochrasme, fantasme, fantaisie, fanfreluche de poète,

Que nenni.

Epitrochrasme, tu grinces, pinces,

Indigeste,

Et pour cause, révolté, incompris, mal écrit,

Tu es EPITROCHASME.

Alors là, tout s’éclaire, s’écrit, se crée,

Heu, non, il faut chercher,

Les méninges, se creuser.

Epi, en plus,

Avec trokhaikos, faire la course.

Emule du haïku,

Que ne me l’as-tu dit plutôt,

Haikos, mais c’est bien sûr!

EPIHaiku

Epi trop mûr

Fruit de l’été

 Enchâsse mes idées.

あまりにも機が熟した耳(成熟してください)

夏の果物

私の考えを設定してください。

EPIjapon-par-tagadiane

L’épitrochasme (substantif masculin), du grec epi (« sur, en plus ») et trokhaikos (« propre à la course »), désigne une figure de style fondée sur une accumulation de mots courts et expressifs, fréquemment utilisée dans l’invective. Elle est proche des autres figures de l’accumulation comme l’asyndète ou l’énumération.(Wikipédia)

Publicités
Catégories : C'EST TOUT UN POEME, E comme écriture | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Epi quoi?

  1. Eh pis taffe ! J’en veux encore !

  2. Epitochrasme, encore? Trop d’épitochrasme peut peut-être tuer l’épitochrasme?
    😉

  3. Super ! Bravo !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :