Ensemble, sauvons la francophonie en Roumanie

Une fois n’est pas coutume. Je me permets de relayer, via mon blog, cette demande d’aide financière.

Merci à vous amis blogueurs de consacrer un peu de votre temps à l’article ci-dessous, et éventuellement, de participer au financement concernant ce projet, sur

https://fr.ulule.com/francophonie-roumanie/

Ensemble, sauvons la francophonie en Roumanie

Soutenons la bibliothèque française Eugène Ionesco

GALATI BIBLIOTHEQUE

GALATI

Galati, une des plus grandes villes de Roumanie (environ 300 000 habitants), jumelée avec la ville de Pessac, est établie sur le Danube, à 250 kilomètres au nord-est de Bucarest, à la frontière de la Moldavie.
L’association Les Amis de la Bibliothèque Française Eugène Ionesco (créée en 1998) a permis le sauvetage d’un fonds de livres français à Galati, puis la création du seul lieu culturel francophone de la ville, avec l’acquisition et la restauration de deux maisons en 2000 et 2004 grâce à l’aide du Conseil régional du Centre, de la Fondation Hachette et du Syndicat des maîtres imprimeurs du Loir-et-Cher et de donateurs particuliers

LA ROUMANIE ET LA FRANCOPHONIE

La Roumanie de par son histoire et son patrimone culturel, fait partie depuis 1993 de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Il est le premier pays dont le Français n’est ni la langue officielle , ni la langue maternelle à faire partie de cette institution. Le rayonnement de la France trouve ses origines au 18ème siècle lorsque les élites de la Société roumaine ont fait des voyages d’étude dans notre pays. Elle s’est perpétuée grâce notamment aux écrivains, artistes et intellectuels qui ont trouvé dans la langue française, l’expression des valeurs de liberté et de modernité.

A Galati, des roumains francophiles défendent de toute leur énergie la culture française. Le français est enseigné dans plusieurs Lycées et dans les universités. La Bibliothèque française Eugène Ionesco joue un rôle prépondérant.

LA BIBLIOTHÈQUE

La Bibliothèque, ouverte en 2001, gérée par la Fundatia Eugène Ionesco (créée en 2000) et parrainée par Marie-France Ionesco, fille du dramaturge, est aujourd’hui la plus grande bibliothèque française privée de Roumanie : plus de 16 000 documents, 5 000 lecteurs, une salariée, une salle de lecture, une salle d’animation et de projection, un fond spécialisé d’ouvrages sur Eugène Ionesco et le théâtre français du XXe siècle. La bibliothèque travaille en permanence avec les enseignants et les élèves des collèges, des lycées de la ville et du département, et avec l’université.

Le fonds d’ouvrages a été en majorité constitués par L’association Les Amis de la Bibliothèque Française Eugène Ionesco et le Comité de jumelage de Pessac, suite à des achats de livres neufs, des dons de particuliers, de bibliothèques, d’éditeurs et d’établissements scolaires.

BIBLI IONESCO

L’OBJECTIF MAJEUR est d’assurer le fonctionnement et le développement de la Bibliothèque qui ne peut, à elle seule, totalement s’autofinancer.

VOTRE SOUTIEN permettra  d’acquérir des ouvrages français neufs, notamment scolaires contribuant ainsi à renouveler le fonds et à une plus large fréquentation de la Bibliothèque et constituant des outils indispensables à l’enseignement de notre langue

L’ENJEU

Aider la bibliothèque de Galati c’est participer au maintien de la francophonie en Roumanie et tout particulièrement à Galati. En effet, certains d’entre vous le savent, l’enseignement du français y a longtemps été obligatoire, créant une génération entière de francophones en Roumanie. Mais comme tout, cela se perd désormais du terrain au profit de l’anglais.

La bibliothèque Ionesco est au cœur de l’accès à la langue française pour les aspirants-francophones de la ville, participant à la facilitation de leur apprentissage de la primaire à l’université.

La maintenir est essentiel pour que tous puisse avoir accès à un fond de documents francophones de qualité et pertinent dans le cadre de leurs études. Elle est précieuse aux yeux de tous ses lecteurs et a besoin d’être soutenue pour pouvoir continuer à avancer.

C’est pourquoi votre participation est essentielle.

LE PROBLEME

En effet, la bibliothèque française Eugène Ionesco de Galati est contrainte de fonctionner précairement depuis des années, perpétuellement à la recherche de financements et d’aides, ne serait-ce que pour payer ses factures d’électricité.

Mme Dorina Moisa, responsable de la bibliothèque et seule employée de la structure se bat au quotidien pour le maintien d’une bibliothèque qui a pourtant une certaine notoriété dans la région et reçoit les élèves francophones des écoles, collèges, lycées et universités de la ville.

Si nous souhaitons mettre en place un nouveau projet de soutien de la structure à l’échelle régionale, il y a des besoins urgents auxquels il nous est impossible de subvenir sans une aide importante pour renouveller les stocks de l’établissement de manière pertinente, en fonction des programmes locaux.

Nous tentons donc de réunir une somme qui nous permettra de fournir à la bibliothèque des ouvrages qui lui sont indispensable à la pertinence de ses fonds (vis-à-vis de ses lecteurs) en les commandant sur place de préférence ou en les expédiant.

L’adhésion y est de 5lei/mois, soit environ 1€ ce qui la rend accessible à de nombreux lecteurs tout en ne lui permettant pas de réunir suffisamment d’argent pour palier à ses frais de fonctionnement.

Dans ces conditions il est impossible d’enrichir les fonds de la bibliothèque en fonction de ses lecteurs, à savoir des universitaires.

Pourtant, la bibliothèque essaie d’organiser de nombreuses activités dans sa salle Anca Mihailescu qu’elle loue à l’occasion et qui est sa principale source de revenus.

BIBLI bIBLI1

ACTIVITES

Sont organisés à la bibliothèque :

¤ Des expositions ¤bIBLI 2

¤ Des représentations de Danse ¤BIBLI 3

¤ Des concerts de Chant ¤BIBLI 4

¤ Des cours de Cuisine BIBLI 5
Mais a aussi de nombreux lecteurs réguliers, des plus âgés aux plus jeunes :

BIBLI 6BIBLI 7

¤ Des amateurs expérimentés ¤                             ¤ Aux plus novices ¤

Pourquoi cette collecte ?

bIBLI 8BIBLI 9

 

La bibliothèque n’a qu’une grande salle, qui occupe un peu toutes les fonctions.

Comme expliqué plus haut, la bibliothèque manque cruellement de fonds pour renouveler ses stocks et se mettre à jour pour satisfaire ses lecteurs.
Il y a bien un fond documentaire mais insuffisant et manquant de spécialisation.

BIBLI 10bIBLI 11

 

A gauche, l’une des bénévoles qui permettent à la structure de continuer de fonctionner et à droite, Mme Moisa, responsable de la bibliothèque.
Notre objectif est donc de couvrir le coût de nouveaux fonds documentaires mais nous souhaitons commencer à un montant assez humble et raisonnable au plafond de 1000€ en espérant, à terme, pouvoir obtenir plus et aider la bibliothèque à couvrir d’autres frais courants.

A quoi va servir le financement ?

  Ce financement pourra nous permettre d’aider la bibliothèque à acquérir 95 ouvrages en un ou plusieurs exemplaires (total de 180 exemplaires) répondant aux besoins de ses lecteurs, des manuels pour le DELF (Diplôme d’Etude en Langue Française) en passant par des pièces de théâtres ou des livres de grammaires qui correspond globalement à :
-61 différents manuels de langues du A1 au C2 (débutant à bilingue) soit 2500 €
-17 différents ouvrages sur l’utilisation du théâtre (avec pièces, saynetes et farces) pour apprendre le français soit 300 €
-17 différents ouvrages et albums de contes et histoires soit 200 €
En effet, les locaux sont vétustes et les travaux en cours pour les rénover ont pris tous les fonds disponibles. Nous tentons donc de réunir une somme qui nous permettra de fournir à la bibliothèque les ouvrages  en les commandant sur place de préférence ou en les expédiant.     Nos objectifs :pallier 1 : 1000
pallier 2 : 1500
pallier 3 : 2000
pallier 4 : 3000
 

A propos du porteur de projet

bIBLI LOGO

Association régie par la loi de 1901, sous le titre de Comité de Jumelage et d’amitiés internationales de la Ville de Pessac,nous avons pour but de favoriser pour la Ville de Pessac les échanges scolaires, universitaires, économiques, culturels, sociaux, sportifs et autres avec la (ou les) ville(s) jumelle(s) et d’organiser des rencontres, visites, séjours des délégations de la (ou des) ville(s) jumelle(s) et toutes activités qui s’y rapporteront.Il s’agit de concourir à la mise en cohérence et au développement des différentes actions derelations internationales initiées à Pessac avec une attention toute particulière pour celles qui mettent en jeu le rayonnement de la Francophonie et le rapprochement international. Pour ce faire,nous avons pour souci d’ouvrir nos activités à la participation de toutes les forces associatives,culturelles, sportives, éducatives et individuelles pessacaises.Site:http://www.jumelage-pessac.org/facebook: https://www.facebook.com/comitedejumelage.pessac?fref=ts

C’est dans ce cadre que le Comité de Jumelage a décidé d’aider à nouveau la bibliothèque de Galati à survivre et vivre en faisant appel à votre générosité dans un projet que, nous espérons, vous souhaiterez promouvoir et soutenir à nos côtés.

8 % de la somme nécessaire, récoltée à ce jour.

259 collectés sur un objectif de 3 000 €

29 jours restants

Créateur

 

jumelage_de_pessac

PESSAC

1 projet créé

1 projet supporté

Envoyer un message

Choisissez votre contrepartie

 

Pour 5 € ou plus 4

 un grand merci de la part de notre Comité et de la Bibliothèque

 

Pour 26 € ou plus 3

 Carnet de voyage en  Roumanie et les remerciements du Comité de Jumelage et de la Bibliothèque de Galati

 

Pour 51 € ou plus 0

Un carnet de voyage en Roumanie 

Un DVD sur Galati et les remerciements du Comité de Jumelage et de la bibliothèque de Galati

 

Pour 101 € ou plus 1

Un carnet de voyage en Roumanie

 Un album Photo sur Galati et un grand merci de la part de notre Comité et la Bibliothèque transmis via notre newsletter, page facebook et site Web ainsi que des photographies de la bibliothèque par Mme Moisa

Je ne souhaite pas de contrepartie

Early birds

Tous les participants

Publicités
Catégories : Les mots graffiti, Uncategorized | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Ensemble, sauvons la francophonie en Roumanie

  1. Bonsoir Jacou,
    Oh la la ! la Roumanie, pourquoi ne l’aiderais-je pas, moi qui ai dansé sur ses musiques traditionnelles et chanter. Je viens d’ouvrir récemment un tout jeune compte à la Banque ici à Bordeaux dans mon quartier. Je m’en vais devoir chercher le code BIC ou IBAN pour le versement qui pour là-bas est bien providentiel. Un pays qui me tient à cœur pour diverses raisons et que je n’ai jamais visité hélas. A quand des danses folkloriques roumaines à Pessac ? Et surtout à Bordeaux aussi.
    Je dis un grand oui bien entendu. Tu me tiens au courant, suis partante.
    Dès qu’il s’agit de culture. A ce propos, j’ai écrit tout un article concernant le taragot sur mon blog.
    Je profite de l’occasion pour dire que je n’ai pas trouvé le lien que tu as mis chez moi sur mon blog pour l’écriture. Tu en as peut-être changé la date, comme c’est pour demain ? 🙂
    Est-ce toi qui m’a parlé de la conférence à Bordeaux sur Jodorowski pour le 17 septembre prochain ?
    Je l’ai noté dans mon agenda, mais il semble que cela ne soit pas la bonne date.

    Bisous de mots 🙂
    Geneviève

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :