Il n’y a pas de tramway à la station que vous demandez.

Ecrit pour  Les Plumes  d’avril, avec les mots de la collecte de désirAllergie, velléité, brise, espérance, étincelle, écrire, déplaisir, censure, enfant, gourmandise, première, tramway, rides, éphémère, envie, amour, voyage, peluche, chocolat, tapir (l’animal ou le verbe au choix), envol, baiser (dans le sens que vous voulez), attente, vibrer, volutes, valser.

Il n’y a pas de tramway à la station que vous demandez.TRAMWAY96514802

Dans un tramway nommé désir, embarquer sans amour, qu’est-ce que vivre veut dire?

Peluches et bimbeloteries, loterie du hasard, éphémères plaisirs,

Que reste-t-il de mes espérances, premières rides difficiles à écrireTRAMWAY96514802

Quand s’installe le déplaisir, mémoire d’enfant effacée d’un soupir

Souvenirs censurés,  allergie aux sourires

Plus d’envie, gourmandise aussi, disparue  l’étincelle du rire,

Emportée par la houle, cette valse tzigane

Volutes raffinées de vagues mélomanes

Effacées les traces des baisers sur ta bouche gitane

Tu partais en voyage, sous tes pieds vibrait la plage océane,

L’attente, ne connaissais point,TRAMWAY96514802

Te voilà aujourd’hui, revenue, et toujours si loin,

Cherchant les vestiges d’un passé, tapi, tu ne sais en quel recoin.

Ta mémoire a pris son envol, te voilà démunie, privée de témoin

Ton coeur, sans le savoir, garde espoir, sans lendemain,

De velléités, aujourd’hui, ta vie est faite, tu ne sais plus rien.

Quand passe le tramway, le prendre ou le laisser filer, vers quel destin

Quand du désir tu as perdu le chemin.

 

 

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | 24 Commentaires

Navigation des articles

24 réflexions sur “Il n’y a pas de tramway à la station que vous demandez.

  1. Pingback: LES PLUMES 43 – Les textes du désir d’avril 2015 ! | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Embarquer dans ce tram. Laisser sur le quai, le passé et le présent. Et ne plus savoir l’avenir.

  3. Sur la fin, je crois qu’une partie manque; la fin de la phrase « Au Nord, on parlait beaucoup déjà des vins de la Moselle et l’on… »
    Bravo pour cette jolie réflexion, j’aime bien ton texte.
    Bon week end !

  4. Marlaguette

    J’aime beaucoup ton texte jusqu’à cette phrase : « Rencontre que je ne parviens pas à décrire « … Ensuite, je m’embrouille un peu les neurones… Mais bravo !

    • Oups, j’avais collecté ces renseignements pour un texte sur Bordeaux et le tramway. J’avais oublié de les effacer. Je comprends bien ton incompréhension; bises et merci pour ton commentaire et ceux des autres.

  5. beau texte mais qui a nécessité deux lectures…. finalement j’ai pris le tram avec toit.
    avec le sourire

    • Je viens de relire mon texte; j’ai supprimé un brouillon et des traces d’un brouillon précédent. merci à toi de ta visite. Désolée de ce premier texte.
      Amitiés confuses 😉

  6. Une belle invitation au voyage, merci ! Bonne fin de semaine !

  7. Peut-être le prendre ce tramway, je ne sais, sur un fil,hésitation, tentation…

  8. coucou Jacou !! T’aimes pas le chocolat ???

  9. ouais, une vie sans désir, tramway ou pas, ça n’en vaut plus trop la peine. Heureusement, il reste le chocolat ! 😀 Une valeur sûre pour des jours de déprime ! 😀

  10. Un désir désenchanté mais qui garde un espoir au fond du wagon.
    Bises

  11. Oui, peut-être prendre ce tram et faire confiance au destin 🙂 Bravo pour ce texte 🙂

  12. Coucou Jacou
    « Ta mémoire a pris son envol, te voilà démunie, privée de témoin »J’adore cette phrase!
    Mais tout va bien, hein?!

  13. Il est superbe ce texte malgré le désenchantement, j’aime beaucoup les rimes tziganes et océanes, on sens l’éphémère parfum des passions envolées…

  14. martine27

    Il faut savoir rester gourmand ! Une belle balade et ballade

  15. Embarquer dans un tramway sans raison apparente sans désir particulier sans point de chute … C’est peut-être là que surviendra la belle surprise qui rendra aux pensées désabusées un semblant de renouveau comme le printemps chaque année renouvelé

    Très joli texte doux amer mais plein de poésie malgré tout

  16. Coucou. J’ai également eu du mal à lire ton poème : doc lecture à haute voix jusqu’à que je trouve où bien placer le rythme ! J’abandonne pas si aisément, moi ! En revanche, ce sont de bien douces images qu’il a fait reflétées. Bravo.

  17. Mon commentaire n’est pas passé apparemment…
    Joli texte plein de poésie, gitane, ensorcelante…nostalgique.

    ¸¸.•*¨*• ☆

  18. soene

    Impossible presque de ne pas penser au Tramway nommé désir 😆
    Un beau poème Jacou, bien illustré
    Gros bisous

  19. dimdamdom592013

    Voilà un texte qui me parle 😦
    Je t’invite à me lire aujourd’hui, même si ce n’est pas celui de ma participation aux Plumes.
    C’était un réel plaisir de te lire.
    Bisous Jacou.
    Domi.
    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2015/04/29/le-masque-a-deux-visages/

  20. Il ne doit pas être très loin le chemin du désir, un sourire d’un inconnu, une intention, même petite, un rayon de soleil, un gâteau au chocolat, une hirondelle qui passe et son petit cri stridulent, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :