Aujourd’hui, 6 mars 2015

Aujourd’hui, 6 mars,

il faudrait réparer

mes ongles tout cassés,

le pare choc endommagé

les ailes un peu froissées

mes semelles décollées

mes oublis sans cesse répétés

et chez toutes et tous les blogué(e)s

pas blasé(e)s, passer

lire les aujourdhuiennes pensées.

oui, je sais,

je ne dis pas toute la vérité

faute avouée

à moitié réparée.

ce billet

cinquante sept mots comptés.

ça y est

je les ai dépassés.

réparer le temps, j’y avais pas pensé.

mais je ne sais, comment on fait.

voilà ils sont réparés,

mes ongles tout écaillés.

aujourd’hui, 6 mars, en ce jour bien mérité.

à demain, se retrouver,

tchatcher

zut, ça y est, les cent mots, je les ai dépassés.

Passez voir les autres aujourdhuitistes, Valentyne, AUJOURD4HUIpoz-crayons_200  Fred Mili,  Marlaguette,   Dominique, Martine 27, Asphodèle , Martine Littér’auteurs , Prudence Petitpas

Publicités
Catégories : AUJOURD'HUI | 14 Commentaires

Navigation des articles

14 réflexions sur “Aujourd’hui, 6 mars 2015

  1. Tu as eu un accident de voiture, Jacou?
    J’aime bien l’idée de « réparer le temps »
    Bises

    • heu, non, je n’ai pas eu d’accident; mais je ne sais pas pourquoi, les poteaux, murets et autres obstacles se déplacent juste au moment où je manoeuvre ma voiture. On dirait qu’ils le font exprès. 😀

  2. Je vais faire le mien aussi ! J’avais pensé aussi à réparer les « fuites de temps » qui ne se rattrapent plus, elles ! Un joli poème ! Les ongles…ça va !!! 🙂

    • Asphodèle, j’ai oublié de mettre ton lien. Je répare cela tout de suite…et puis j’ai oublié Martinelittérauteur.
      Je vais prendre le temps de réparer mes oublis.

  3. martine27

    J’aime beaucoup ton terme aujourdhuitistes même si c’est un peu dur à dire ! Si tu as des idées pour les ongles je prends, les miens sont trop cassants les bougres

  4. Marlaguette

    En voilà un flot de choses à réparer ! J’aime bien celle ci « je ne dis pas toute la vérité, faute avouée, à moitié réparée ».

  5. Ton texte m’a donne envie de fredonner : j’ai les ailes fragiles, la carlingue froissée …

    Très beau poème Jacou

  6. Bonjour Jacou, et désolée de ne venir que si peu. C’est un poème absolument délicieux sur la carrosserie endommagée. Tu m’as bien fait sourire, avec les ongles cassés. Hihi !!!

    (Pour le mail, chez yahoo, si il te revient, ce sont des bugs chez eux. Si tu veux bien recommencer ou alors je t’envoie l’autre adresse en privé. Sur celle-là il y a des problèmes aussi. Si cela continue je vais passer chez gmail, que je n’aime pas du tout, question d’habitude tout simplement)

    Tu as vu chez nous notre soleil ? 🙂
    Bises poétiques.
    Geneviève.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :