Et si c’était vrai?

Ecrit pour Bricabook, Atelier d’écriture : Une photo quelques mots (153è)

bateau

© Kot

 

Et si c’était vrai ?

Partir loin, très loin, au-delà de cet horizon.
Se laisser porter par le hasard, terres inconnues
Partir très loin abandonner la routine
Vivre sans souci du lendemain
Loin là-bas, plus de contraintes
Où es-tu, fais-moi un signe.
Qui es-tu, invites- moi.
Au-delà de cet horizon, j’irai.
Loin, encore plus loin, partir.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture, Les mots photographes | 18 Commentaires

Navigation des articles

18 réflexions sur “Et si c’était vrai?

  1. Hum, partir, voyager, c’est ce que j’ai fais en vous lisant, petit voyage mais très agréable…

  2. L’appel du large est très fort. On porte tous le goût de l’aventure mais si on attend qu’on nous invite…

  3. Ah le rêve de l’exil, sans attaches … douce utopie, mais est-elle franchement tenable ?

  4. trezjosette2

    Au delà de l’horizon le ciel est toujours bleu…

  5. la force de l’océan; Puissance des voyages

  6. On se dit par moments que partir très loin serait la solution à tous nos problèmes, on aimerait ainsi balayer notre quotidien, recommencer à zéro. Mais est-ce vraiment possible de repartir à zéro ?

  7. Tu me donnes envie de faire mes valises et de partir à l’aventure!

  8. Parfois il faut prendre les devants, s’imposer dans ses propres choix, sans attendre une invitation utopique ?

  9. Loin si loin, encore plus loin. Cet horizon qui attire …

    Bien condensé dans ce texte court, efficace, qui nous emmène …

  10. On doit parfois aller très loin pour comprendre que le lieu importe peu.

  11. il n’y a plus de terres inconnues mais il nous reste le désir d’évasion 😉

  12. Quelques lignes suffisantes pour me laisser transporter. J’aime bien.

  13. l’appel du large, de l’inconnu, du mystère du changement…. l’horizon parfait, espoir, sans regret.
    j’aime beaucoup, Jacou. Merci !

  14. très joli texte, tout en douceur et poésie. une jolie « invitation au voyage » 🙂

  15. L’herbe est souvent plus verte à côté, mais on ne voit que notre bonheur une fois qu’on l’a laissé partir …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :