I have a dream*

Cet article,  commencé en décembre 2014, terminé avant le 7 janvier 2015.

Avant de passer aux rêves relatés ci-dessous, qui me semblent bien puérils, mais la vie c’est cela aussi, je voulais ajouter un poème hommage à tous ceux qui ont péri, en ce terrible jour.

Ce 7 janvier 2015, stupeurs et tristesses
Hommes libres assassinés pour leurs idées
Acte odieux, innommable, barbarie incommensurable
Refusons la violence, restons dignes et fiers
Liberté n’est pas un vain mot, unissons-nous pour la défendre
Inventons un autre monde, au vingt et unième siècle
Eclairons le, pour que vive l’humanité.

Ecrit pour le défi du 20 janvier, lancé par Kris

Parler  » de vos rêves les plus fous « , et ceux que vous avez  » réalisé « ,de ceux qui attendent encore …

DEFI du 20 janvierimages

*I have a dream

Le métro, nous sommes proches des quartiers cossus, les stations sont  plus jolies, « fignolées ». Je descends à la station, près du lieu de mon rendez-vous ; belles avenues, un grand parc  ; les arbres sont dénudés. Nous sommes le matin du samedi 28 décembre 2013.

Le bâtiment. C’est là. Il faut d’abord que je trouve l’entrée. Une file attend derrière un guichet. Voici mon tour. Un ticket avec lettre et numéro.
Où dois-je aller ? Une employée qui ne comprend pas le français et « puţin* english » me montre un large couloir. Je le parcours ; rien portant les coordonnées de mon ticket. La même employée me montre un escalier allant au sous sol. De vastes pièces avec casiers ; mon numéro est occupé. Une autre employée lit mon papier ; en anglais, me dit  » Remontez, c’est au  premier étage ». Premier étage, l’étage des VIP !!!!

bUDA100301-bains-szechenyi-4
Elle est bien là, ma cabine, pour moi, toute seule. Je me mets en tenue. A nous deux, mon rêve !

BUDAheliosse_budapest_IMG_6979bUDAP108068921
Muuum, c’est bon, c’est chaud. Zut les autres portent des bonnets. C’est ce qui est écrit sur le panneau. Je ne comprends pas la langue, mais le dessin est explicite. Tant pis, j’y suis, j’y reste. Muuum, que c’est bon. Aller retour, retour aller. Profites en, demain tu ne pourras pas y retourner, tu rentres en France ; et tu ne sais pas quand tu reviendras. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura une prochaine fois. Promis!

BUDA MP1030305 BUDAMP1030303 BUDAMP1030304 Et voilà, j’y suis allée.

*puţin: prononcer poutsine

En images, les autres rêves réalisés:

VENISEmap_1400

Elle est là. J’y suis.Cela fait longtemps que je t’attends. Eblouissement vertigineux, inimaginable.
J’y suis seule. Moi, seule. Toi avec moi, pour moi.
Je t’aime. Tu es unique. Je suis unique. Les autres ne comptent pas, ne savent pas. Ils n’ont pas le droit de t’aimer. Tu es à moi, rien qu’à moi. Amour dont mon corps est plein dans les moindres recoins. Tout a disparu. Il n’y a que toi. Je ne veux plus revenir sur terre. Je voudrais être à toi pour toujours.

(Ecrit le 18/01/2010, au cours d’un atelier d’écriture, animé par Catherine Zambon, ayant pour thème L’AMOUR; raconter une première fois)

 

VENISE51988_manet_507x420pVENISE51988_monet1_593x420pVENISEob_25c746_canaletto-arrivee-ambassadeur2 VENISE19171252

PRAGUE

PRAGUEimagesprague-vue-generale-01_2 PRAGUE 0 images prague-mala-strana-nerudova pRAGUEMucha Epopée Slave prague-musee-mucha-hiver Prague PRAGUE_05 SONY DSC SONY DSC Prague, l’ART NOUVEAU, Alphonse MUCHA, Franz KAFKA, le Pont Saint CHARLES…son horloge astronomique, les douze apôtres salués par la foule à chaque heure du jour, son coq, la mort…Prague, tant de bouleversements, son printemps, l’avenue Venceslas ( MacDo y a , bien sûr, pignon sur rue), son vieux cimetière juif, le Golem,

prague_13_20120515_1398940403 Prague_Astronomical_Clock_2014-01_(landscape_mode)_3 Prague_Jewish_CemeteryPrague_sunrise_(8099151633) prague_tout-300x168la VtlavaPRAGUE 0 -900PRAGUE1 République Tchéque, Prague, l'Art nouveau pRAGUE6pRAGUEPict1021PRAGUEPict0881prague-03073PragueBar03Prague, la belle, au passé tourmenté…PRAGUEstatue-place-prague-gr

SONY DSC il me faut bien te quitter, les yeux et l’esprit emplis d’images magnifiques.

Ce rêve-là mesure un kilomètre de long.

BAYEUX 2images BAYEUXtapisserie-de-Bayeux

Pour tout voir de cette oeuvre magnifique, cliquez sur

http://www.koreus.com/video/tapisserie-bayeux.html

BAYEUXindex

BERLIN

BERLIN 686 BERLIN 623 BERLIN 654 BERLIN 682 BERLIN 554Dans cette ville, rien n’est comme ailleurs. Sans doute son passé dramatique, son dynamisme dans la reconstruction et l’innovation la rendent  différente, unique de par les impressions et sentiments qu’elle suscite.

et de A jusqu’à Z, tous les autres…rêves,  désirés…, resteront du domaine du rêve, s’accompliront…sont accomplis, mais à refaire.

A comme bonne Année 2015

B comme Berlin, ça c’est fait.  B comme être toujours Belle. Beuh! C’est nul! Parle pour toi. Merci! T’avais qu’à pas commencer! De toutes les façons, il n’y a que la Beauté intérieure qui compte. Ouais, si tu le dis!

C comme Chanter dans West Side Story, aller plus souvent au Cinéma. Le second est plus facile à réaliser, et pour le premier, si tu t’y mets, il va pleuv…ne te vexe pas! Mais oui, tu as une très jolie voix; ça te va; on fait la paix?  En Chanson?…si tu veux; j’ai apporté un imper; qu’est-ce que j’ai encore dit?

D comme faire une croisière sur le Danube

E comme Equitation

F comme Florence, ça c’est fait. F comme Féminité, Féminisme, respect et reconnaissance des droits des Femmes…

G comme galoper, cheveux au vent

H comme refaire l’Histoire du monde; cela t’arrive parfois.

I comme avoir toujours un Idéal

J comme JE; sale égoïste! J comme vivent les Jeunes!

K comme Katastrophe; ça va pas!!! Heu, j’adore prononcer ce mot à l’allemande.

L comme avoir des Lèvres pulpeuses. ça va pas!!! Arrête avec tes « ça va pas »; tu commences à m’énerver.

M comme Marylin; ça va p…non , j’ai rien dit.

N comme Joyeux Noël; mais non! N comme remonter  le Nil en felouque.

O comme aller à l’Opéra un soir de réveillon.

P comme Partager travail, richesses, idées, bonne humeur, amour…

Q comme Quand les femmes seront considérées comme des êtres humains

R comme faire des Rêves

S comme voir Saint Petersbourg.

T comme Tolérance, Toujours et à jamais.

U comme vivent les Utopies. Aller en Ukraine

V comme Venise; ça c’est fait; alors V comme levons les Voiles. Tu veux peut-être dire: enlevons les Voiles?

W comme Week end et si on n’ouvrait pas les magasins le dimanche?

X comme vive la Xénophilie, partout dans le monde!

Y comme savoir jouer du Youkoulélé. Tant que tu y es, de la harpe, du piano, du trombone à coulisse…

Z comme Zut, là j’ai déjà tout oublié!

Des rêves, des rêves, comme s’il en pleuvait. Des bleus, dans des bulles, dans la lune, les yeux sur l’horizon, ici, partout, la-bas, encore et pour toujours.

Et comme me disait Iryna, adorable ukrainienne, tous les soirs: »Dormez bien, faites de bons rêves. »

* Bien que mon rêve n’ait aucun rapport avec celui de

Martin Luther King,

je tiens ici, à lui rendre hommage.REVEmlkingquote

L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité: seulement la lumière peut faire cela.
La haine ne peut pas chasser la haine: seulement l’amour peut faire cela.

Martin Luther King Junior

Publicités
Catégories : Les mots biographent | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “I have a dream*

  1. Un article plein de gaieté, d’émotion comme un tour sur un grand huit, et beaucoup de points communs avec ton alphabet plein d’humour. Merci pour ce bon moment. Bonne soirée.

  2. c’est tellement beau ces poèmes!Merci .
    Ne serais-tu pas aller te baigner dans l’une de ces merveilleuses piscines de Hongrie????
    Prague je ne connais pas encore, Berlin j’y était en juillet 2014! D’ailleurs la photo des nounours j’ai prévue de la mettre sur mon blog pour les scènes de rue,mais chut!!!!!!!
    Ton blog est un moment de détente pour moi
    Bizzzz
    Passy

  3. soene

    Tu t’es bien amusée à écrire ce billet, Jacou, et moi je me suis bien amusée à le lire 😉
    Un inventaire bien complet de rêves, mais « ça va pas ! » arrête de rêver autant que ça 😆
    Venise est la seule des villes que tu cites que je connaisse.
    Prague, pourquoi pas et Berlin aussi mais il va te falloir attendre pour le Nil en felouque ! J’ai failli le faire mais…
    Très beau défi, bien mené
    Gros bisous

  4. Débora Anton

    Il faut toujours réaliser ses rêves, sinon, à quoi servirait la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :