Les dicts d’amour à Linda

Pour les jeudis en poésie chez Asphodèle

Au cours d’une partie du jeu de société « OUI Le grand jeu de l’amour et du hasard » atterrissant sur une case « obstacle », la carte correspondante demandait « Trouvez un poème d’amour dans les livres qui vous entourent ou sur internet, lisez-le et reprenez normalement le cours du jeu en lançant le dé. » Une main innocente, celle de ma petite fille, m’apporta un recueil de poésies. L’ouvrant n’importe où, le hasard faisant bien les choses,  je  lus le poème ci-dessous:

LES DICTS d’AMOUR à LINDA

***

Votre nom très païen, un peu prétentieux,AMOUR cHAGALL

Parce que c’est le vôtre en est délicieux;

Il veut dire »jolie » en espagnol, et comme

Vous l’êtes, on dit vrai chaque fois qu’on vous nomme.

***

Ce nom devient mélancolique en allemand,

Aux brises de l’Avril, il bruisse doucement,

C’est le tilleul lyrique, un arbre de légende,

D’où, chaque nuit, des lutins fous sortent en bande.

***

Enfin, ce rare nom qui dit votre beauté,

Ce fut aussi le nom d’une antique cité

Qui florissait jadis parmi les roses belles

Dans Rhodes,l’île où roucoulaient les colombelles.

Guillaume APOLLINAIRE

Publicités
Catégories : C'EST TOUT UN POEME | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :