Vrac et vadrouille

Ecrit pour écriture créative, PROPOSITION 122 – Au vol ! Le mot prend son envol….

Pour commencer cette nouvelle année en beauté, je vous propose un mot, un seul. Enfin, pas exactement. C’est vous qui allez me proposer un mot, un seul.
Pour ce faire, vous allez feuilleter un livre, un dictionnaire, une affiche, ou tout simplement voler un mot dans vos souvenirs, un seul. Vous allez apprivoiser cette rencontre avec le mot. Que ce soit lui qui vous ait choisi, ou l’inverse, peu importe. Ce sera votre mot-clef, celui qui vous ressemble le plus. Il va dicter votre plume parce que vous allez le faire vivre. En vous prêtant à ce jeu, vous allez voir qu’il va vous transporter car ce seul mot là va charrier d’innombrables sensations et émotions enfouies. Il va résonner en vous et s’ouvrir petit à petit.
Le but de cette proposition est de raconter cette rencontre intime avec votre mot préféré, de redonner vie à ce mot resté prisonnier sur le support, de lui donner un corps, une âme, un nouveau rêve, bref, de l’aider à retrouver sa liberté…
Vous allez nous l’offrir comme on offre un précieux cadeau.
Vous allez le déployer comme on déploie une histoire.

Vrac et vadrouille

Dans le tiroir de mes pensées, il y en a tellement
Par laquelle commencer,papillon---demi-deuil-melanargia-galathea-vue-de-dessous
Faire le tri, elles sont mélangées
Depuis si longtemps engrangées,papillon---demi-deuil-melanargia-galathea-vue-de-dessous
Muettes, inactives,
Pas encore ensemencéespapillon---demi-deuil-melanargia-galathea-vue-de-dessous
Qui sait, un jour, peut-être…papillon---demi-deuil-melanargia-galathea-vue-de-dessous
Bonjour, Madame Touche à Tout,
Quel menu aujourd’hui ?
Le même, éternellement
Composé de désirs inassouvis,
Idées généreuses inabouties,
Méli-mélo d’actes voulus, commencés,
Jamais achevés, rangés à la cave et au grenier.
N’est pas Sœur Thérésa, qui veut, Madame Touche à Tout.
Ne répondez pas ; je sais…
Un jour, et vous n’avez jamais oublié,
Votre professeur de français
Vous a dit : « Mademoiselle, vous papillonnez. »
Gentiment, certes, car il vous appréciait,
Mais cela en vous, à jamais, est gravé.papillon---demi-deuil-melanargia-galathea-vue-de-dessous
Toute votre vie, qu’avez-vous donc fait ?
Si ce n’est PAPILLONNER.

PAPILLON78b6e47a

 

 

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture, Les mots biographent | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Vrac et vadrouille

  1. non, plus que ça….ne serait ce que trois enfants! Jean Luc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :