Abandon

Ecrit pour LES PLUMES 35 – résultats de la collecte pour Complicité !
Regard, secret, main, larrons, tiroir, drap, couverture, partager, (se) tramer, connivence, confident, bêtise, proche, rival, neige, empathie, ensemble , amants (au pluriel), nacrer, nomade, noir.

 

 

Abandon

Lorsque je ne verrai plus dans ton regard, que l’âpre vérité
Lorsque il sera loin le temps des connivences
Que tu ne seras plus le confident, l’ami, généreux et fidèle
Que tu me refuseras la consolation de tes mains,
Alors j’enfouirai dans un quelconque tiroir mes secrets inutiles
Il n’y aura plus rien à partager
Pas même un regard noir.
A peine froissés, nos draps garderont de toi une ombre déjà pâlie.
Ma peau aura perdu le souvenir de tes lèvres, qui la disaient nacrée.ABANDONjambes1
Ton bel œil ne me souhaitera plus.
Transparente, je m’effacerai, ma vie commencera nomade.
Je laisserai le hasard guider mon insoutenable douleur
Je regarderai, insensible, les amants, d’un jour ou d’une éternité.
Peu m’importera leurs destins, ensembles, séparés.
Peu m’importera qu’ils soient amants véritables, ou larrons de l’amour.
J’insulterai, jusqu’au tréfonds de mes entrailles, l’empathie que j’éprouverai pour eux.
Il n’y aura complicité qu’entre rancune et désespoir.
Peu à peu emprisonnée dans cette carapace, couverture d’amertume.
Il n’y aura plus de temps pour les bêtises.
Aucun sourire ne fera plus vivre ma bouche.
Ne me restera au cœur qu’un froid de neige,
Pensées glacées et sans rivales.
Je m’adresse à toi mon bien aimé, toi mon ami, mon frère
Que sommes nous devenus, si proches et si lointains
Qui, dans l’ombre, tisse notre destin, et détruit notre amour
Tandis que je cherche le fil, tes bras se dénouent
Tandis que je te cherche, mes mains restent vides.
Est-ce toi, est-ce nous, cette chose qui se trame et nous anéantit.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | 12 Commentaires

Navigation des articles

12 réflexions sur “Abandon

  1. Que c’est beau Jacou, j’en ai la chair de poule !!! Les amants (les amours) qui ne se reconnaissent plus… la fin inévitable ! Bravo ! 😉

  2. La complicité des amants s’envolent mais tes écrits leur rendent hommage 🙂 quelle passion 🙂

  3. Et puis un jour reviendra où tu aimeras à nouveau, car aucun être humain ne mérite
    Que l’on arrête de vivre a cause de lui 😉
    Très beau texte, âpre et sensible.

  4. je plussoie aux commentaires précédents ; j’ajoute que c’est fort et personnel, et que cela m’évoque la complainte de Rutebeuf, « que sont mes amis devenus/ que j’avais de si près tenu… » et aussi Ferré, Brel, Nougaro….

  5. Magnifique, rien de plus à dire.

  6. excellent!

  7. C’est superbe ❤

  8. lesblabladisa

    Très beau texte .

  9. dimdamdom592013

    Ton texte résume bien le titre du mien 😉 Quand la complicité cesse, l’amour s’évanouit ou inversement !!!
    Je me permets de laisser ici le lien de ma participation car je l’ai déposé très en retard chez notre amie Aspho .

    http://dimdamdom59.apln-blog.fr/2014/10/25/complicite-cesse-lamour-sevanouit/
    Bisous Jacou.
    Domi.

  10. Une très jolie complainte, que cet amour là !

  11. C’est très beau. 😀
    Bises 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :