Positivement positif

 

Ecrit pour Ecritoire, par lise le 7 octobre 2014
Titre du mois d’Octobre, pour la vingtaine de jours qui nous restent avant Halloween – et non, nous ne nous déguiserons pas en fantômes : le titre, donc , c’est POSITIVEMENT POSITIF, parce que marre des non-émotions, ou plutôt, comme je le signalais tout à l’heure à Christèle : la mode est depuis quelques années aux émotions les plus négatives possibles, de la colère à la violence, de l’agression à la haine, de l’arrogance à la nonchalance, (c’est pas une émotion, ça, c’est une attitude, oui, bon, mais je le mets dans le meme panier) du mensonge à la veulerie, et du sang a la Une aux bombardements, avec le Ebola en prime – alors, zut ! on freine un bon coup, et on cherche uniquement tout ce qui est positivement POSITIF. Et on écrit un truc joli, en prose, en vers, en chanson, en dessin, et meme en javanais si vous voulez.
à vos clavier, c’est parti, three, two, one : GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!

Positivement positif

– Il faut PO-SI-TI-VER.
Richard, les coudes sur la table, devant son petit déjeuner, Stéphane avachi dans un fauteuil, ne rêvent qu’à une chose. Retrouver leur lit, s’enrouler sous la couette, ne rien faire, voir des nuages roses passer devant leurs yeux.
– Secouez vous les gars ; soyez en harmonie avec la vie merveilleuse qui vous attend dehors. Profitez, profitez tant que vous êtes jeunes, beaux et en pleine santé.
Richard saisit son bol de céréales, contemple les pétales craquantes et chocolatées qui se mélangent au lait. Le lait de sa bonne vache Marguerite, qu’il mène paître dans son joli pré bien vert, où l’herbe pousse et fleurit en abondance ; cette herbe parfumée qui lui chatouille les narines, lorsqu’il fait un petit somme, sous le pommier. Le soir, ils reviennent tranquillement à la ferme, rencontrent en chemin Antoine qui revient de l’école, Janine qui plume une volaille. Demain, elle lui donnera de son délicieux coq au vin.
Stéphane se lève, dépliant ses longues jambes. Il a rendez-vous avec la nature ; observateur de papillons. Hier soir il a noté dans son carnet une nouvelle espèce, en a fait un croquis détaillé.
– Bien, très bien, les gars, continuez, vous êtes sur le bon chemin, vous allez y arriver.
Sur la table s’amoncellent lettres et journaux. Richard ouvre une enveloppe, sourit.
– Stéphane, le résultat de mes analyses est négatif. Je ne suis pas séropositif.
– Il faut que je prévienne Delphine. On va fêter ça. Allo Delphine, Richard n’a pas le sida. Comment ? Ton test est positif ? Tu es sûre ?
– Richard, je vais être papa !

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :