Rira bien qui rira le dernier

Ecrit pour Un mot, une image, une citation, Semaine du 29 septembre.

Un mot, dot

Une imagechicon par joye

Image par joye

Une citation.

Le plaisir est le bonheur des fous. Le bonheur est le plaisir des sages. – d’Aurevilly Barbey

 

 

Rira bien, qui rira le dernier.

Renard s’approche silencieusement du poulailler ; se pourlèche les babines à l’idée du délicieux festin à venir.
Il y a longtemps qu’il attend cela. Il sait que le chien de garde est parti quelques temps à la chasse avec son maître.
Voilà des jours et des nuits qu’il guette.
Muumm , les poules dodues de la mère Poulard ; engraissées au bon grain de maïs ; courant toute la journée en plein air, dégustant vers de terre et autres vermisseaux grassouillets à souhait ; éparpillant leurs œufs dans la nature. Il en a gobé quelques uns ; mais la chair fraîche lui manque.
La lune, ce soir est pleine ; c’est un peu dommage ; il doit prendre plus de précautions, avancer à couvert. Mais Renard connaît toutes les ruses du camouflage. Habillé de fougères, presque à plat ventre, il progresse lentement vers son paradis. Il se sent un peu fou, plein de bonheur. « La terre nourrit tout La terre nourrit tout Les sages, les sages, La terre nourrit tout La terre nourrit tout Les sages et les fous ! » Cette comptine tourne en boucle dans sa tête.

Dot, dot, dot, dot, dodet
Dot, dot, dot, dot, dodet
Rock and roll des gallinadés

Quel est cet étrange langage ? Renard ralentit. Méfiance. Où sont poules et coqs ? Il tend l’oreille, qu’il a fine : « Dodorido, dot, dot, dot, dodet. » Kezako ?
Il rampe vers le poulailler, son odorat, ce soir, lui fait des infidélités, apportant senteurs de violettes, jacinthes et narcisses.
Sa vue, devenue bien basse, ne lui est d’aucune aide. Malgré tout, il tente un œil et épouvanté, repart à toutes jambes.
De nombreuses lieues plus tard, essoufflé, s’arrête, le spectacle effrayant, toujours en mémoire : Des êtres rayés noirs, des croix géantes sur le sol, un vacarme épouvantable, des sons inconnus et inquiétants… ,le cœur faiblissant de Renard en tremble encore.
A quelques vols de poules plus loin, on caquette, le plus simplement du monde, dans une sage allégresse.

Cot, cot, cot, cot, codet
Cot, cot, cot, cot codet
Le plaisir est le bonheur des fous.
Renard, maintenant se méfiera de nous.
Cot, cot, cot, cot, codet
Cot, cot, cot, cot, codet
Nous nous sommes bien amusées
Quand nous avons chanté
Dot, dot, dot, dot, dodet
Dot, dot, dot, dot, dodet
Entendant notre nouveau ramage
Comme un lapin a détalé
Dot, dot, dot, dot, dodet
Dot, dot, dot, dot, dodet
On a réussi à le tromper
Le bonheur est le plaisir des sages
Cot, cot, cot, cot, codet
Cot, cot, cot, cot codet
Oh yeh!

 

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Rira bien qui rira le dernier

  1. J’adore ce que tu arrives à faire avec les mots : tu les étripaille, les remue, les entortille et il en ressort toujours quelque chose qui est …toi !!! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :