Tous les plaisirs

Ecrit pour écriture créative, proposition 118. Dans « Les nourritures terrestres », André Gide a chanté tous les plaisirs de la vie, et parmi eux, ceux qu’apportent les livres. A la manière d’André Gide, le but de cette proposition est d’écrire un poème en prose, sur ce que vous considérez être comme un plaisir de la vie. Décortiquez-le, ajoutez un peu de sensibilité, laissez-vous aller au désir et à l’éveil des sens, parsemez le tout d’une pointe de poésie, et foncez ! (Voir dans C’EST TOUT UN POEME à Les nourritures terrestres )

 

BAL robe
Tous les plaisirs

Etalée sur le lit, elle est merveille des merveilles.
La huitième pour moi ; la prendre dans mes bras, enfouir mon visage dans la soie parfumée.
Me laisser aller entièrement à ses caresses.
Me couler en elle, sentir sa peau douce effleurer la mienne
Son corps mouvant accompagne mes gestes, caresses veloutées.
Nous deux, rien que nous deux, un moment de pure extase.
Brillant de mille feux, des sandales.
Chausser tendrement les pieds impatients, les admirer, si parfaits,
Pour danser jusqu’au bout de la nuit, envolées nacrées.
Regards extasiés de la foule,
Enfin, sous les lambris dorés de la salle de bal,
Nous apparaissons, elles et moi,
Admirée, dans ma robe de soirée, si longtemps désirée.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :