L’éphémère voyage

Ecrit pour impromptus littéraires, Semaine du 21 juillet au 27 juillet 2014.
La nuit aura été douce, tumultueuse, romantique, mystérieuse. Elle vous aura peut-être épuisé et, comme l’équipe des Impromptus, vous aurez besoin de quelques semaines de vacances. Avant de partir, vous devrez néanmoins nous rédiger un texte, sur un sujet libre, mais qui devra impérativement comporter les huit mots suivants: sablier – mer – crémaillère – métaphore – moule – attente – intersection – acrobate. Merci de les souligner ou les mettre en gras pour que les gentils administrateurs puissent facilement les repérer avant la mise en ligne. Vous aurez jusqu’au dimanche 27 juillet minuit, heure de Paris, pour nous envoyer le tout à l’adresse habituelle : impromptuslitteraires(at)gmail.com.

ange-jean-cocteau-L-1

L’éphémère voyage

Temps passe, ne s’égrène plus.
Sablier, ton flot continu,
A jamais suspendu,
Figé dans son espace clos.
L’acrobate du funiculaire ne dansera plus.
Un grain de sable dans la crémaillère,
Métaphore du destin,
A l’intersection de deux vies
Qui ne seront plus.
Temps passe, ne s’égrène plus.
Dans la mer des sentiments,
Désespérance du deuil de l’attente.
Moule brisé,
Un amour naissant s’y était niché.
L’acrobate du funiculaire ne dansera plus.

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :