Les feuilles mortes de la promenade, Anne Marie Carrère

 A ma mère

Les feuilles mortes de la promenade

Tes pas trébuchent sur le tapis de feuilles mortes
Avec précaution tu tiens ma main
Tu n’as jamais de si près rasé la terre
Tu trembles dans tes pas
Chacun d’eux te ramène en arrière
Au temps de tes yeux primevères et de tes robes
Tu m’en parles
Mon coeur s’écorce vive
Les arbres de l’allée nous écoutent
Tiens
Une nouvelle feuille se meurt
Brune
Elle se pose à tes pieds
Papillon platane du soir
L’air est lent
L’espace court
La promenade rentre à la maison
Celle que tu as voulue pour toujours
La tienne.

Anne Marie Carrère

Ce poème m’a particulièrement émue.

D’autres poèmes à lire d’Anne Marie Carrère, dans son tout premier recueil de poésies, « Dans le terreau de ma langue », sorti ce 1er avril 2014 .

En avril,
je me découvre d’un fil
et
en toute amitié,
vous fais part de la sortie printanière
de mon premier recueil de poèmes:
DANS LE TERREAU DE MA LANGUE

Anne marieimage_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_37384

Pour connaître Anne Marie, ses poèmes,

http://www.edilivre.com/dans-le-terreau-de-ma-langue-anne-marie-carrere.html#.Uzvb2qJ9Ij8

et Anne Marie Carrère, ses ateliers d’écriture, c’est sur Au fil des Talents

 

 

Publicités
Catégories : C'EST TOUT UN POEME, Evénements | 13 Commentaires

Navigation des articles

13 réflexions sur “Les feuilles mortes de la promenade, Anne Marie Carrère

  1. Pingback: Les feuilles mortes de la promenade | l'écritoire

  2. Pingback: LA POESIE DU JEUDI avec Guy Goffette | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  3. Une promenade douce et bienveillante dans les pas de nos aînés dont ‘les yeux primevères’ illumineront longtemps nos souvenirs. Sincèrement touchée par ces ‘feuilles mortes’!

  4. Jacou, impossible de commander sur le site Edilivres, ils me refusent mon « identification », j’ai fait comme je fais d’habitude, pas moyen, zut, je suis énervée !!!

    • Je viens d’essayer de commander. Cela a marché. Ce qui est surprenant, c’est que rien n’apparaît, lorsque on tape le mot de passe.
      Attention à bien choisir l’envoi, parce que colissimo coûte plus cher que le recueil, et je n’arrive pas à modifier ma commande..

  5. Je sus tout à fait d’accord avec toi : ce poème est émouvant et délicat ! Longue vie poétique à Anne Marie Carrère !

  6. P.S. : c’est normal que je voie pas mon comm de tout à l’heure ? 😦

  7. Hello Jacou
    Un poème si vrai, comme la vie. Belle découverte.
    Bises

  8. merci pour la découverte de cette poétesse 😉
    J’aime particulièrement l’image de la feuille-papillon-platane

  9. Il est très beau ce poème et j’ai aimé cette promenade dans les feuilles mortes?

  10. Une bien jolie promenade. Une belle découverte.

  11. Très beau!!! Ma mère arrive tout doucement dans cette dernière étape de la vie et j’ai du mal à m’y faire sachant qu’elle est encore si active en tant que professeur de yoga!!! Ce poème nous y mène en douceur . Merci pour ce partage!!!
    Bisous
    Domi.

  12. Douce nostalgie pour cette jolie promenade…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :