Jaclyn, Ursula, Mia et les autres…

new-york

 – Allo maman, je suis arrivée.

– Où es-tu ma chérie, je t’entends mal ?

-Je suis à New York. La Grosse Pomme, tu sais.

– Tu manges du jambon d’York. Tu fais un régime. Moi je ne te trouve pas grosse.

-Non, maman, je te dis que je suis arrivée à New York. Tu sais, la Grosse Pomme.

– Mais puisque je te dis que tu n’es pas grosse. Qui te parle comme cela ? Tu es très bien. Courage et bonne chance, ma chérie. Papa et moi, nous sommes fiers de toi. On t’aime très fort, on pense à toi.

 Maman ne supporte pas ses prothèses auditives ; les conversations téléphoniques sont toujours comme cela, pleines de quiproquos.

Si je ne suis pas grosse, je dois quand même faire attention, parce que… « Taxi ! ». Un yellow cab s’arrête à ma hauteur. Le chauffeur, portoricain,  bon présage.

Nous voilà coincés dans une rue ; cette rue, cette ville, je la connais, je l’ai tant de fois arpentée, flic, gangster, poseur de bombe, secrétaire, femme d’affaires, amoureuse,  traquée…. A nous deux New York, Brooklin, Manhatan, le World Trade Cent…, heu Ground Zero, Central Park, Tiffany, la Cinquième Avenue, Woody Allen,  Marathon Man, China Town…       .

« C’est ici, miss. Bon séjour à Big Apple ».

Je descends, toute secouée ; le décalage horaire, les projets, tout ça, j’ai la tête qui tourne.

Le chauffeur, échappé de West Side Story a disparu. Sur le trottoir, sous les néons clignotant, les annonces lumineuses passant en boucle, encore étourdie de ce qui m’arrive, je reste là. « New York New York »,  Sinatra chante dans ma tête.

Je suis toute petite au pied des grattes ciels, d’immenses écrans déploient leurs images futuristes ou de réclames.

New York, si longtemps attendue, vue, revue, feuilletons, films ; j’y suis. Je me réveille. Me présente à l’hôtel. J’ai retenu une chambre. A peine installée, je me précipite dehors, le Katz’sDelicatessen  n’est pas loin. Tant pis si c’est trop cher. De toute façon, je dois  surveiller ma ligne. Je me contenterai d’un   pastrami, en lieu et place où Meg Ryan simula un orgasme. Demain, je serai prête, le monde attend le sosie d’Audrey Hepburn.

Le grand jour, quelques coups de brosse, un maquillage discret,  tenue sobre et moderne, je pars à la conquête de New York, capitale du monde. « I feel pretty, o so pretty…

Un yellow cab,  rues rectilignes traversées sans encombre, l’Empire State Building, voitures de police, sirènes hurlantes, touristes dans le Bronx ; demain, le ferry pour Staten Island, la statue de la Liberté…plus tard Harlem, Little Italy.

Mais aujourd’hui les choses sérieuses commencent. Soho. Je suis arrivée.  Plus moyen de reculer. En avant, Sharon, Kim, Brooke, Jane, Melanie…moi c’est Jaclyn.

Démarche assurée, book serré solidement sous mon bras, je pousse la porte de Ford Model Management.

“Such a pretty face,

Such a pretty dress,

Such a pretty smile,

Such a pretty me !”

Ecrit pour Bricabook, propositition 117.


CLIg36tg0x9

A bientôt pour le 100ème article…sur ce blog.CLIg36tg0x9

CLIg36tg0x9

CLIg36tg0x9CLIg36tg0x9

Publicités
Catégories : Jeux d'écriture | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Jaclyn, Ursula, Mia et les autres…

  1. De New-York je ne connais que ce que l »on voit à la télé mais je vois que tu as une solide culture américaine ! 😉

  2. milleetunefrasques

    ça donne envie de s’y rendre 😉

  3. trezjosette2

    A nous deux NY !
    Rastignac comme modèle…

  4. Aaaaaaah, tout plein de références à des trucs que j’adore 🙂 Génial, j’avais l’impression d’y être !

    Et la petite conversation du début est désopilante !

  5. Bravo pour toutes ces références culturelles ! Et à tous ces clins d’œil en rapport avec la photo.

  6. J’aime bien le ton optimiste ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :