CHATS

 

Je ne prétendrai pas rivaliser avec Paul Guth, mais à contempler mon chat, j’eus envie d’écriture.

Ecrire comme un chat

A bon chat, bon rat

Chat échaudé craint l’eau froide

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent
Avoir un chat dans la gorge

It rains cats and dogs

Bon, moi, je n’ai pas plus vu tomber du ciel des chats et des chiens, que des hallebardes, cordes…

Mais une Roudoudou

A investi ma maison.

Arrivée on ne sait d’où.

Poils gris et marron

Chatte effarouchée

Venue chercher pitance

Dans la gamelle de Shéshé.

Cette dernière sans défense

Car déjà, très âgée.

De son vrai nom, Shéhérazadefleurs et chats Cordouan 407

Des yeux à faire rêver,

Un peu sauvage, il est vrai.

Elles ne furent jamais camarades
Leurs rencontres parfois houleuses

S’achevaient par un semblant de concorde.

Retournant à des siestes bienheureuses

Rêvant de poissons dodus

Ou  jattes de crème fouettée.

On les dit, c’est bien connu,

Indépendantes et fières,

Ensorceleuses pleines de mystères

Compagnes des sorcières.

Même si tout cela est vrai,

En n’avez-vous jamais vues

Chevauchant un balai ?

Ecrit dans Textes Libres délibérés en libertés? le 11 décembre 2013

 

Publicités
Catégories : E comme écriture | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :